Un congé paternité de 13 jours pour les fonctionnaires chaux-de-fonniers

Le Conseil général a accepté de modifier le règlement communal après les votations du 27 septembre ...
Un congé paternité de 13 jours pour les fonctionnaires chaux-de-fonniers

Le Conseil général a accepté de modifier le règlement communal après les votations du 27 septembre, tout en maintenant les trois jours déjà accordés auparavant. La droite s’y est opposée, en vain

. (Photo libre de droits). . (Photo libre de droits).

Les pères travaillant au sein de la Commune de La Chaux-de-Fonds bénéficieront désormais d’un congé de 13 jours à l’arrivée d’un nouveau-né dans la famille. Le Conseil général a accepté mardi de modifier le règlement sur le personnel communal.

Le texte est mis à jour après la votation fédérale du 27 septembre qui prévoit depuis le 1er janvier 10 jours de congé pour les nouveaux pères à prendre dans les six mois suivant la naissance. 

Débat il y a tout de même eu mardi soir au pavillon des sports. Un amendement du PLR a été déposé pour s’opposer à la volonté du Conseil communal de maintenir les trois jours de congé qui étaient en vigueur auparavant aux frais de la Ville. Les libéraux-radicaux ont craint de nouvelles charges financières pour une ville aux finances dans le rouge.

Mais la gauche et les groupes du centre (Vert’ libéral et PDC) ont fait pencher la balance en faveur du oui. Aux yeux du conseiller communal Patrick Herrmann, il s’agit d’un signal positif, financièrement pratiquement neutre, envoyé au personnel communal mis à rude épreuve par les mesures d’austérité de ces dernières années.

Patrick Herrmann: « Il nous paraissait important de faire un geste envers le personnel communal »

La résidence du Châtelot sera rénovée

Le législatif chaux-de-fonnier a également pris acte du projet de rénovation des lotissements du Châtelot dans le quartier des Forges. Cet ensemble, qui faisait figure de pionnier dans les années 50 en ce qui concerne l’encadrement des personnes âgées, bénéficiera d’un gros coup de neuf. 

L’aspect intergénérationnel sera aussi privilégié. Après la création de la crèche communale Le Chat Telot en 2010, les bâtiments rénovés accueilleront également une structure parascolaire. Le projet, dont la réalisation aura lieu à l’horizon 2023-2027, est estimé à une quinzaine de millions de francs. Un investissement autofinancé notamment grâce à une hausse des loyers. /lre



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus