« La coupe est pleine » pour les commerçants

Le Conseil fédéral a pris de nouvelles mesures mercredi pour lutter contre la pandémie de coronavirus ...
« La coupe est pleine » pour les commerçants

Le Conseil fédéral a pris de nouvelles mesures mercredi pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Parmi elles, la fermeture des commerces non essentiels

Florence Läderach, co-administratrice des maroquineries Biedermann à Neuchâtel. Florence Läderach, co-administratrice des maroquineries Biedermann à Neuchâtel.

Les mesures étaient dans l'air. Mais c’est tout de même un coup de massue pour les commerces non essentiels. Afin de lutter contre la pandémie, notamment des nouveaux variants du virus plus contagieux, le Conseil fédéral a pris de nouvelles mesures mercredi. Dès lundi, les commerces non essentiels garderont portes closes. Des exceptions sont prévues, notamment pour les coiffeurs qui resteront ouverts. 

Ces mesures sont un nouveau coup de massue pour de nombreux commerçants à l’image de Florence Läderach, co-administratrice des maroquineries Biedermann à Neuchâtel :

Dans le même temps, la Confédération assouplit les conditions pour les entreprises considérées comme des cas de rigueur. Les nouvelles facilités devraient permettre à tous les cantons de fournir dès février une aide à la plupart des patrons concernés par les mesures anti-Covid. /sma-ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus