« J’ai appris ma quarantaine par les médias »

Les Britanniques coincés en Suisse doivent observer une quarantaine depuis lundi. Une Neuchâteloise ...
« J’ai appris ma quarantaine par les médias »

Les Britanniques coincés en Suisse doivent observer une quarantaine depuis lundi. Une Neuchâteloise établie à Londres passe les fêtes en famille dans la région. Elle témoigne

La ville de Londres est désormais confinée. (Photo libre de droits).  La ville de Londres est désormais confinée. (Photo libre de droits). 

Les ressortissants britanniques sont dans le flou en Suisse.

Samedi, le premier ministre Boris Johnson a annoncé le reconfinement de Londres et du sud-est de l'Angleterre. Cette nouvelle faisait suite à une envolée des contaminations attribuée à une nouvelle souche du nouveau coronavirus, plus contagieuse. Cette annonce a immédiatement forcé la Suisse à décréter une quarantaine de dix jours pour toutes personnes arrivées du Royaume-Uni, depuis le 14 décembre. Une mesure qui laisse les ressortissants britanniques un peu démunis.

Établie dans la région londonienne, Annabelle Cook est originaire de Neuchâtel. En Suisse pour les fêtes de Noël, elle avoue que la situation n’est pas complètement claire.

« On est aussi dans l'incertitude pour les proches  »

Lundi soir, l’OMS a annoncé que la nouvelle variante du coronavirus découverte au Royaume Uni « n'est pas hors de contrôle » contrairement à ce qui avait été annoncé.

Le Royaume-Uni est le pays d'Europe le plus durement touché avec l'Italie, avec plus de 67'000 morts. Le seuil des deux millions de cas enregistrés a été franchi samedi. /ats-jha

« C'est arrivé en quatre-cinq jours  »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus