Six cantons romands réagissent en cœur aux annonces du Conseil fédéral

Six cantons romands ont décidés de faire part de leurs doléances d’une seule voix. Ils souhaitent ...
Six cantons romands réagissent en cœur aux annonces du Conseil fédéral

Six cantons romands ont décidés de faire part de leurs doléances d’une seule voix. Ils souhaitent quatre modifications sur les mesures annoncées mardi par le Conseil fédéral

Les gouvernements romands veulent se faire entendre au Palais fédéral. (Photo : KEYSTONE / Thomas Hodel) Les gouvernements romands veulent se faire entendre au Palais fédéral. (Photo : KEYSTONE / Thomas Hodel)

Neuchâtel, Berne, Jura, Vaud, Valais et Fribourg font front commun en réaction aux mesures mises en consultation mardi soir par le Conseil fédéral. Si les six cantons font part de leur compréhension d'une reprise en main fédérale au vu de l’évolution de l’épidémie. Ils regrettent cependant l’ampleur des mesures annoncées.

Les gouvernements romands estiment avoir pris leurs responsabilités en anticipant certaines mesures prononcées mardi soir par la Confédération, tout en favorisant le dialogue intercantonal comme cela était souhaité. S’ils s’accordent sur l'uniformisation des mesures au niveau suisse, ces six cantons souhaitent discuter sur quatre points contestés :

1. La possibilité de se réunir à dix personnes également le week-end du 19 et 20 décembre.

2. Les restaurants devraient avoir la possibilité d’offrir un service du soir à leur clientèle.

3. Pas d’introduction de mesures spécifiques supplémentaires les dimanches et jours fériés.

4. La possibilité pour les théâtres, cinémas et salles de spectacles d’accueillir jusqu’à 50 personnes tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

Par voie de communiqué, les gouvernements cantonaux ont dénoncés la précipitation avec laquelle ces mesures ont été mises en consultation. Ils désirent que les volontés cantonales soient consultées en amont. Si des restrictions fédérales devaient entrer en vigueur, ils en appellent à une aide financière fédérale. Des garanties financières doivent également être agendées pour 2021, et  verser des aides aux cantons qui « depuis six semaines ont pris et assumé des décisions difficiles ». /comm-lfe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus