Onze millions de francs sollicités pour la piscine des Mélèzes

Le Conseil général de La Chaux-de-Fonds est appelé à se prononcer sur une demande de crédit ...
Onze millions de francs sollicités pour la piscine des Mélèzes

Le Conseil général de La Chaux-de-Fonds est appelé à se prononcer sur une demande de crédit portant sur la rénovation des installations

Une rénovation complète de la piscine des Mélèzes se profile. (Photo d'archives)  Une rénovation complète de la piscine des Mélèzes se profile. (Photo d'archives) 

L’ordre du jour du prochain Conseil général de La Chaux-de-Fonds, prévu le 20 octobre, s’annonce copieux. Parmi les dossiers à traiter figure une demande de crédit de 11’570'000 francs pour la rénovation complète de la piscine des Mélèzes. Les installations, construites en 1954, ne sont plus aux normes « sanitaires, sécuritaires et énergétiques », selon le rapport.

Cette somme doit permettre de rénover les bassins en y ajoutant un système de couverture nocturne, ainsi que de remettre au goût du jour le plongeoir. Ce crédit servira également à mettre aux normes le système du traitement de l’eau et à réaménager le pourtour des bassins et les espaces arborisés. Le rapport indique que le système n’arrive plus à filtrer toutes les substances proscrites par le Service de la consommation et des affaires vétérinaires.


Des bassins maintenus à 25 degrés

Sur le plan énergétique, la rénovation permettra d’assurer une température moyenne de 25 degrés aux bassins. Les travaux mettront aussi fin aux fuites actuellement observées dans les bassins et qui nécessitent la pose régulière de patches.

Par ailleurs, les personnes à mobilité réduite pourront à l’avenir accéder aux installations.

Le bassin de natation sera homologué et permettra la tenue de compétitions régionales.

La piscine des Mélèzes accueille en moyenne 80'000 visiteurs lors de ses 4 mois d’exploitation annuels. Un projet plus ambitieux de centre aquatique avait été abandonné en 2015 pour des raisons financières.

SI le crédit est accepté le 20 octobre, les travaux seront menés dès la fin de la saison 2022 et jusqu’à l’été 2023.

Le Conseil général sera appelé dans un deuxième temps à se prononcer sur un projet de rénovation des patinoires, qui s’accompagnera d’une proposition de construction d’une centrale énergétique basée sur les technologies renouvelables. /sbe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus