Quatre Bornes : pas de décision pour le moment côté neuchâtelois

Le parc éolien des Quatre Bornes a connu un coup d’arrêt dimanche avec le rejet par les citoyens ...
Quatre Bornes : pas de décision pour le moment côté neuchâtelois

Le parc éolien des Quatre Bornes a connu un coup d’arrêt dimanche avec le rejet par les citoyens de Sonvilier du projet. Le promoteur GreenWatt ne cache pas sa déception, mais n’enterre pas encore le pan neuchâtelois

Le projet éolien des Quatre Bornes a subi un grand coup de frein dimanche. Les habitants de Sonvilier l’ont refusé par 286 voix contre 281, soit à 5 voix près. Conséquence : les sept éoliennes prévues près du Chasseral sur le territoire bernois ne verront pas le jour. Quid des trois autres éoliennes qui devaient se trouver sur sol neuchâtelois ?

Contacté ce lundi, le promoteur GreenWatt, filiale du Groupe E, se dit premièrement très amer et déçu de voir 10 ans de travail « tomber à l’eau ». Il souligne qu’un grand effort de collaboration avait pourtant été mené avec des associations comme Pronatura et Birdlife afin d’éviter des oppositions, mais que le dernier mot revenait aux habitants de Sonvilier qui ont tranché.

Reste encore les trois mats prévus en terres neuchâteloises, à La Joux-du-Plâne. GreenWatt estime que d’un point de vue urbanistique, il serait envisageable de poursuivre le projet avec la commune de Val-de-Ruz. A l’heure actuelle cependant, rien de précis n’est encore défini. Plusieurs semaines seront nécessaires aux prometteurs pour prendre du recul sur cette décision et se positionner sur la poursuite éventuelle du projet. /ara-rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus