Le projet des Quatre Bornes a du plomb dans l’hélice

Le projet éolien des Quatre Bornes a pris un coup, dimanche. Les citoyens de Sonvilier l’ont ...
Le projet des Quatre Bornes a du plomb dans l’hélice

Le projet éolien des Quatre Bornes a pris un coup, dimanche. Les citoyens de Sonvilier l’ont rejeté de justesse. Les trois hélices neuchâteloises ne sont pas pour autant enterrées

Les éoliennes prévues sur le territoire neuchâtelois pourraient survivre au refus des citoyens de Sonvilier en votation populaire. (Photo : archives) Les éoliennes prévues sur le territoire neuchâtelois pourraient survivre au refus des citoyens de Sonvilier en votation populaire. (Photo : archives)

Sonvilier a dit non au parc éolien des Quatre Bornes dimanche, 10 hélices réparties entre le Jura bernois et Neuchâtel, à proximité du Chasseral. Les habitants de la commune bernoise ont refusé par 286 voix contre 281, soit à 5 voix près de voir fleurir 7 éoliennes sur leur territoire.

Le scrutin a été particulièrement suivi côté neuchâtelois, puisque 3 mâts sont prévus à La Joux-du-Plâne. À l’heure du verdict, la déception était de mise pour le président de commune de Val-de-Ruz, François Cuche :

Le glas n’a pas encore sonné côté neuchâtelois. Les trois hélices prévues sur le territoire de Val-de-Ruz pourraient être reliées au parc du Montperreux, à quelques kilomètres de La Joux-du-Plâne. Des discussions doivent avoir lieu entre les différents partenaires. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus