C’est Noël pour la Poste

Le géant jaune voit le volume des colis à traiter en cette période de coronavirus augmenter ...
C’est Noël pour la Poste

Le géant jaune voit le volume des colis à traiter en cette période de coronavirus augmenter de près de 40%

Les centres de tri tournent à plein régime (photo : la Poste). Les centres de tri tournent à plein régime (photo : la Poste).

Les facteurs sont mis à rude épreuve. Leur travail ne cesse d’augmenter depuis le début de la pandémie de coronavirus. La Poste fait face à un afflux anormalement élevé de colis. Leur volume a augmenté de 40% le mois dernier par rapport à un mois de mars traditionnel. « C’est comparable à ce qui a été enregistré en décembre avec le Black Friday ou Noël », détaille Nathalie Dérobert, porte-parole du géant jaune. Les paquets alimentaires sont particulièrement nombreux. Ils ont triplé dans les centres de tri. Les envois encombrants ont aussi pris l’ascenseur, à tel point que la Poste a dû prendre des mesures pour protéger ses collaborateurs. Les dimensions de ces colis ont été réduites pour permettre à une personne seule de les traiter et respecter ainsi les mesures sanitaires édictées par la Confédération. A l’inverse, le volume de lettres envoyées depuis le début de la crise a diminué.


Une surcharge et des délais étendus

Ces changements ont deux conséquences. Premièrement, les délais d’acheminement des colis ne sont pas toujours respectés. Deuxièmement, les facteurs de colis notamment font face à une période de surcharge. « On a plusieurs milliers de collaborateurs qui ne peuvent actuellement pas travailler sur le terrain car ils font partie des groupes à risque ou doivent garder leurs enfants, explique Nathalie Dérobert. Donc on a moins d’effectif mais plus de colis à gérer ». Comme quoi Noël n’est pas un cadeau pour tout le monde. /msc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus