L’État renonce à deux mois de loyer

L’État de Neuchâtel renonce à percevoir les loyers d’avril et de mai des locaux commerciaux ...
L’État renonce à deux mois de loyer

L’État de Neuchâtel renonce à percevoir les loyers d’avril et de mai des locaux commerciaux lui appartenant

Le Conseil d'État souhaite soutenir les PME en cette période de crise.  Le Conseil d'État souhaite soutenir les PME en cette période de crise. 

Un geste pour les PME menacées par les conséquences de la pandémie. Le Conseil d’État neuchâtelois a annoncé jeudi qu’il renonçait à percevoir les loyers des mois d’avril et de mai des locaux commerciaux qui appartiennent au canton. Dans son communiqué, le gouvernement constate que le paiement des loyers est une des charges régulières les plus lourdes après les salaires, alors que ces mêmes loyers ne représentent qu’une faible source de revenus pour l’État. Dans cet esprit, le Conseil d’État « invite les acteurs parapublics à étudier la faisabilité d’une mesure comparable ». Il s’est également approché des banques pour que celles-ci acceptent de rééchelonner les échéances d’amortissements. /comm-mwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus