Le PSN demande le retour du débat démocratique

Le Parti socialiste neuchâtelois va interpeller le bureau du Grand Conseil pour que le législatif ...
Le PSN demande le retour du débat démocratique

Le Parti socialiste neuchâtelois va interpeller le bureau du Grand Conseil pour que le législatif cantonal siège à nouveau et poursuive ses travaux au plus vite

Le Grand Conseil neuchâtelois devrait recommencer à travailler, selon le PSN. (Photo : archives) Le Grand Conseil neuchâtelois devrait recommencer à travailler, selon le PSN. (Photo : archives)

Le Grand Conseil neuchâtelois doit pouvoir exercer ses fonctions. Le message a été lancé par le parti socialiste. Il va interpeller le bureau du Grand Conseil en ce sens. Les travaux du Parlement ont été stoppés en raison de la pandémie de coronavirus. Cette situation a pour effet de donner les pleins pouvoirs aux organes exécutifs. Le PSN précise qu’il ne s’agit en aucun cas d’une défiance vis-à-vis du Conseil d’Etat neuchâtelois. Il salue d’ailleurs les mesures qui ont été prises jusqu’à présent dans la gestion de la crise sanitaire. Mais il estime aussi qu’il est problématique que le pays et les cantons soient privés de leur premier pouvoir, à savoir le législatif. Pour le parti socialiste, il est donc fondamental que le Grand Conseil et ses commissions puissent à nouveau se réunir et travailler tout en respectant les consignes de sécurité. Les aspects pratiques devront être déterminés. Le PSN relève que les systèmes de vidéoconférence ainsi que les réunions de délégations sont des pistes à explorer.

A noter que les travaux des Chambres fédérales, suspendus en raison de la crise, vont reprendre. Une session extraordinaire d’une semaine se tiendra à partir du 4 mai, malgré la pandémie due au coronavirus. Le Parlement se réunira à Bernexpo. La session extraordinaire d'une semaine sera uniquement consacrée au coronavirus. Les parlementaires devront notamment avaliser les crédits prévus pour parer à la crise. /sma


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus