Coronavirus : fermeture des guichets de l’administration

Les villes de Neuchâtel, du Locle, de La Chaux-de-Fonds, de Val-de-Ruz et de Val-de-Travers ...
Coronavirus : fermeture des guichets de l’administration

Les villes de Neuchâtel, du Locle, de La Chaux-de-Fonds, de Val-de-Ruz et de Val-de-Travers ont annoncé la fermeture des guichets de leur administration en raison de la pandémie

Le Conseil communal de Neuchâtel a tenu sa conférence de presse à l'extérieur et en maintenant une distance de sécurité entre chacun lundi matin. Le Conseil communal de Neuchâtel a tenu sa conférence de presse à l'extérieur et en maintenant une distance de sécurité entre chacun lundi matin.

Après la Confédération et le canton, les communes prennent des mesures pour faire face à l’épidémie de coronavirus.

Les Villes du canton ont toutes annoncé la fermeture des guichets de leur administration jusqu'à nouvel avis. Des fermetures déjà effectives à Neuchâtel, au Locle et à La Chaux-de-Fonds. Il en sera de même dès mardi à Val-de-Travers et à Val-de-Ruz. La plupart des communes de plus petites tailles ont pris les mêmes mesures, tout comme de nombreux services paraétatiques, comme Prévoyance.ne et le SCAN.

Si les guichets sont fermés, l’administration continue à assurer la bonne marche des communes. Les autorités précisent que les services restent accessibles à la population par téléphone ou par courriel et que des rendez-vous physiques pourront être mis sur pied en cas d’absolue nécessité.


Infrastructures fermées

Les mesures de précaution ne se limitent pas aux bureaux. À La Chaux-de-Fonds, à Neuchâtel et à Val-de-Ruz, toutes les infrastructures culturelles et sportives sont fermées. Cela concerne les bibliothèques, les musées, les salles de sport ou encore les piscines.

Comme annoncé en fin de semaine dernière, les écoles et les accueils parascolaires sont fermés et ne proposent que des prestations d’urgences. Ne sont accueillis que les enfants dont les deux parents — ou un seul dans le cas des familles monoparentales — travaillent dans le domaine de la santé. Il s’agit d’assurer la bonne marche du système sanitaire.


Enfants à la maison

Lundi matin à Neuchâtel, les parents ont joué le jeu : ils sont très peu nombreux à s’être présentés dans les garderies. À l’école, les élèves sont venus chercher leurs affaires dans la matinée, avant de rentrer chez eux. Seuls quelques enfants sont restés dans les locaux. Le travail à domicile s’organise en commun avec les services concernés de l’État. Tous les parents ont eu ou vont avoir un contact direct avec un enseignant. Par ailleurs, les documents sont traduits à l’attention des parents allophones.

Les autorités rappellent qu’il s’agit de mesures sanitaires et non de vacances. Les enfants doivent être gardés à l’intérieur le plus possible, par groupe de cinq au maximum. Les réunions doivent être évitées, même à l’extérieur. /mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus