Coronavirus : la protection civile sollicitée

Les astreints neuchâtelois doivent s’attendre à être mobilisés et informer leurs employeurs ...
Coronavirus : la protection civile sollicitée

Les astreints neuchâtelois doivent s’attendre à être mobilisés et informer leurs employeurs afin de venir en aide dans la lutte contre l’épidémie.

La protection civile du canton de Neuchâtel doit se tenir prête. Ceci dans l’optique de venir en aide dans la lutte contre l’épidémie. C’est un courrier signé du gouvernement neuchâtelois et reçu ce vendredi par le personnel de la protection civile du canton qui l’explique. Ce même vendredi, le Conseil fédéral a autorisé les cantons à faire appel à l’armée pour faire face à la forte poussée du nombre de cas de coronavirus enregistrés en Suisse. En moins de 24 heures, le nombre de personnes contaminées est passé de 87 à 210.

Dans le canton de Neuchâtel, l’état-major cantonal de gestion de crise a été activé depuis le 30 janvier. Dans un courrier adressé aux astreints neuchâtelois, le Conseil d’Etat rappelle que cette structure a pour mission de préparer et de coordonner des mesures pour affronter l’épidémie. Le gouvernement demande au personnel de la protection civile de se préparer à être engagé et d’en informer les employeurs.

Le gouvernement neuchâtelois a pris cette décision via un arrêté daté du 4 mars. /aju


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus