Un soutien cantonal aux musées loclois?

Le Conseil général du Locle a accepté mercredi soir à l'unanimité un postulat PLR-VL qui demande ...
Un soutien cantonal aux musées loclois?

Le Conseil général du Locle a accepté mercredi soir à l'unanimité un postulat PLR-VL qui demande à l'exécutif de réfléchir à obtenir une subvention cantonale correspondante à la renommée des musées de la Mère commune

Le Musée des Beaux-Arts du Locle a une grande carte à jouer dans le rayonnement de la Mère Commune. (photo: archives) Le Musée des Beaux-Arts du Locle a une grande carte à jouer dans le rayonnement de la Mère Commune. (photo: archives)

Les musées du Locle font rayonner la Mère Commune et le Canton doit en avoir conscience. C'est l'avis du groupe PLR-VL au Conseil général qui a déposé en décembre lors du budget un postulat qui demande d'envisager une aide cantonale pour assumer les charges des trois musées communaux. Pareille idée avait aussi été avancée en novembre dernier par le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds pour le Musée international d'horlogerie.

Le texte discuté finalement mercredi a reçu l'unanimité du législatif et le soutien du Conseil communal loclois. Michel Rosselet, porte-parole du PLR, a estimé lors de son intervention qu'il n'était plus possible pour Le Locle de garder de telles charges financières:

Michel Rosselet, conseiller général PLR :

Le parti de droite a donc campé sur ses positions, lui qui avait jeté un pavé dans la marre fin 2018 en proposant ni plus ni moins la suppression du Musée des Beaux-Arts. Le ton s'est toutefois appaisé depuis, notamment après une rencontre avec les différentes sociétés des trois musées.

Miguel Perez, conseiller communal en charge de la culture est allé dans le sens des postulants, rappelant la notoriété qu'a (re)trouvé le MBAL ces dernières années, notamment dans la presse nationale.


La route du Communal en travaux dès ce printemps

Après la rue Le Corbusier en 2019, c’est celle du Communal qui commencera sa cure de jouvence en 2020. Le législatif a également accepté mercredi soir de débloquer deux crédits d’un total de 910'000 francs pour la réalisation de ce chantier. Celui-ci consiste en la rénovation d’un tronçon de 160 mètres entre les rues des Fiottets et des Gentianes. Les places de parc seront maintenues.

Les travaux commenceront début avril pour se terminer fin septembre. À l’exception d’une semaine de fermeture totale, la route restera partiellement ouverte au trafic pour la durée du chantier. /lre



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus