La Chaux-de-Fonds : unanimité du Conseil général pour le budget 2020

Le plan financier, qui présente un déficit de 15,2 millions de francs, a été accepté d’une ...
La Chaux-de-Fonds : unanimité du Conseil général pour le budget 2020

Le plan financier, qui présente un déficit de 15,2 millions de francs, a été accepté d’une seule voix par l’entier des élus. Ces derniers ont aussi largement soutenu le Conseil communal dans ses revendications vers le Canton

La Métropole horlogère restera dans le rouge en 2020. La Métropole horlogère restera dans le rouge en 2020.

Le budget 2020 passe la rampe du Conseil général de la Chaux-de-Fonds. Même si le plan financier déficitaire de 15,2 millions de francs n’a pas satisfait les élus, ces derniers l’ont accepté à l’unanimité mardi soir.

Le travail de maîtrise des charges du Conseil communal a été salué par le législatif. Il n’en a pas été de même du Canton et ses réformes fiscales qui viennent notamment plomber le prochain exercice à hauteur de quatre millions de francs. La droite et la gauche ont tenu le même discours à ce sujet. Ce qui n’étonne pas le conseiller général UDC et président de la commission financière Marc Schafroth :

Le travail devra également être fait au niveau des recettes. Une campagne de promotion pour attirer de nouveaux habitants est en cours d'élaboration via un mandat externe. De plus, plusieurs groupes ont appuyé le Conseil communal dans sa volonté d'obtenir une somme de la Confédération dédiée aux surcharges des communes en raison de l'altitude. Une initiative a été lancée vendredi à ce sujet. /lre

Le commentaire de Léonard Reichen:

Il n’y avait plus de gauche ni de droite mardi soir à l’Hôtel de Ville de La Chaux-de-Fonds. Juste un Conseil général qui, comme l’année dernière, a soutenu à l’unisson son exécutif. Les budgets passent, la situation reste la même. Sauf que mardi soir, le ton est monté et c’est bien un grand ras le bol que les élus ont manifesté à l’égard du Canton de Neuchâtel. C’est une certitude, tant de séances passées à dessiner des plans d’économie et à écouter crier les syndicats sous les fenêtres du Conseil général sans amélioration notoire ont laissé des marques dans la manière de faire de la politique à La Chaux-de-Fonds. 

Un nouveau bras de fer avec le Château est entamé. La Chaux-de-Fonds comme d’autres communes visent désormais comme compensation aux baisses de recettes fiscales un montant fédéral dédié aux communes d’altitude. Une initiative est lancée. Si le Gouvernement neuchâtelois campe sur ses positions, Un passage devant le peuple pourrait à nouveau animer la République, comme cela avait été le cas pour le dossier hospitalier. 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus