Le Locle : le budget 2020 toujours dans le rouge

Le plan financier de la Mère commune affiche un déficit de 2,2 millions de francs. Sans un ...
Le Locle : le budget 2020 toujours dans le rouge

Le plan financier de la Mère commune affiche un déficit de 2,2 millions de francs. Sans un prélèvement aux réserves, il atteindrait même 6,7 millions

Les finances du Locle sont dans le rouge. (Photo : archives) Les finances du Locle sont dans le rouge. (Photo : archives)

Lourd déficit en perspective en 2020 pour la Ville du Locle. Le nouveau budget présenté ce mercredi affiche un déficit de 2'208'394 de francs. Cette prévision prend en compte un prélèvement de 4,5 millions de francs à la réserve de politique conjoncturelle. Sans cette mesure, la perte atteindrait même 6,7 millions de francs. C’est nettement supérieur au budget 2019 qui affichait quant à lui un déficit de 3,5 millions de francs sans avoir recours aux réserves.


Recettes fiscales à la baisse

Pour expliquer ce déficit, l’exécutif pointe du doigt les revenus fiscaux. Ils ont diminué de presque 5 millions de francs par rapport au budget 2019, et même de 5,8 millions par rapport aux comptes 2018. Selon le Conseil communal, une baisse importante des recettes fiscales des personnes morales est détaillée pour expliquer ce résultat, en particulier, la dégradation financière importante d’une entreprise de la place qui affecte les comptes à hauteur de 3,5 millions de francs à elle seule.


Pas de mesures d’économie cette année

Les institutions culturelles et sociales de la Mère Commune peuvent dormir sur leurs deux oreilles, du moins pour cette année. Alors que la suppression de la Musique scolaire ou la fermeture de la crèche de l’Étoile avaient été envisagées ces dernières années, le Conseil communal ne prévoit aucune mesure d’économie pour cette année, et ce, malgré l’aggravation du déficit. Alors qu’une hausse de deux points d’impôts avait été proposée pour 2019 (combattue par référendum puis refusée en votation par le peuple), l’exécutif ne prévoit pas non plus de mesures pour augmenter les recettes.

« Budget de l’apaisement », c’est ainsi qu’il est qualifié dans le rapport. Il doit permettre de « se donner le temps de la réflexion ». Toutefois, avec une dette qui atteint 109 millions de francs et qui pourrait encore progresser de 58 millions selon les prédictions, le Conseil communal est bien conscient qu’il ne pourra pas se permettre beaucoup d'exercices tels que celui-ci. 

Pour l'avenir, le Conseil communal compte notamment sur la construction annoncée ou en cours de plusieurs nouvelles usines pour compenser partiellement les baisses fiscales. Le contournement routier et la nouvelle ligne ferroviaire, sont autant d'atouts qui devraient aussi donner un nouvel élan et de l'attractivité à la Mère commune./comm-lre-mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus