Vers une vieille ville piétonne à La Chaux-de-Fonds

Le visage du centre-ville de La Chaux-de-Fonds devrait radicalement changer avec les projets ...
Vers une vieille ville piétonne à La Chaux-de-Fonds

Le visage du centre-ville de La Chaux-de-Fonds devrait radicalement changer avec les projets de contournements routiers. Les autorités communales ont élaboré un plan directeur partiel des mobilités. Il prévoit notamment une zone piétonne et des tronçons à 20 ou 30 km/h en vieille ville

Le plan directeur partiel des mobilités H18 va radicalement changer le visage de la vieille ville de La Chaux-de-Fonds (Source : rapport du Conseil communal). Le plan directeur partiel des mobilités H18 va radicalement changer le visage de la vieille ville de La Chaux-de-Fonds (Source : rapport du Conseil communal).

Les routes d’évitement de La Chaux-de-Fonds à l’est et à l’ouest auront des conséquences au centre-ville. Pour ne rien laisser au hasard, les autorités communales ont mis en consultation publique juste avant l’été un plan directeur partiel des mobilités lié au projet de contournement de la cité par l’est. C’est le PDPM H18. Ses objectifs sont multiples : améliorer la qualité des espaces publics et, par conséquent, la vie des habitants, mais aussi les conditions environnementales. Il s'agit aussi de sécuriser des itinéraires pour la mobilité douce, promouvoir des modes alternatifs à la voiture, contribuer au dynamisme économique et à la convivialité du centre-ville et, enfin, mettre en valeur l’urbanisme horloger.


Des changements en vieille ville

Le cœur de tous ces changements, c’est la vieille ville. Les autorités proposent de réaliser une zone piétonne avec bus et cycles autorisés sur la rue de la Balance entre la place de l’Hôtel-de-Ville et la rue du Puits. Une extension est aussi prévue jusque devant le collège des Marronniers et sur le premier tronçon de la rue Neuve.

En périphérie de ce centre névralgique, au sud et à l’ouest, on passerait en zone de rencontre limitée à 20km/h. En s’éloignant encore un peu, la vitesse augmenterait à 30km/h.

Ces propositions, décrites dans le PDPM H18, peuvent encore évoluer avec la mise en service de la route de contournement à l’ouest de la ville, soit la H20.


Numa-Droz

Les rues Numa-Droz, de la Charrière et du Grenier, appelées à accueillir plus de véhicules avec la réalisation des contournements, feront l’objet d’une attention particulière, pour s’assurer que le report de trafic n’entre pas en conflit avec le respect des normes environnementales.

Pour le cas de Numa-Droz, les autorités communales prévoient la pose d’un revêtement qui absorbe le bruit, une réduction de la vitesse à 40 km/h et, si ces solutions ne suffisent pas, le changement des fenêtres des immeubles concernés. Par ailleurs, la rue du Progrès, juste en-dessus serait aménagée afin d’y favoriser la mobilité douce.

Ces mesures devraient être toutes réalisées au plus tard dans un délai de trois ans à compter de la mise en service de la H18. Mais, celles qui ne dépendent pas directement de l’ouverture de la route d’évitement seront réalisées avant.

Ce rapport, informatif, sera soumis à l’approbation des conseillers généraux de la Métropole horlogère, lors de leur séance du 28 novembre. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus