Vie associative en péril à La Chaux-de-Fonds

Le POP souhaite que la gratuité de la logistique soit à nouveau appliquée pour certaines associations ...
Vie associative en péril à La Chaux-de-Fonds

Le POP souhaite que la gratuité de la logistique soit à nouveau appliquée pour certaines associations. En 2017, la Ville avait décidé de facturer ses prestations ce qui a fortement impacté les sociétés locales

La majorité des événements des sociétés locales, ici le club de Vo Vietnam, ne bénéficie plus de la gratuité de la logistique. La majorité des événements des sociétés locales, ici le club de Vo Vietnam, ne bénéficie plus de la gratuité de la logistique.

La vie associative chaux-de-fonnière a du plomb dans l’aile. C’est le constat de la section locale du POP qui milite pour que la Ville fasse un effort en matière de soutien. Le parti lance donc une campagne pour promouvoir les institutions locales et éviter qu’elles ne disparaissent.

La cause du problème est notamment la fin de la gratuité des prestations de logistique de la Commune qui est intervenue en 2017. Les associations ont alors dû mettre la main au porte-monnaie pour payer la location et le déplacement du matériel – tables, barrières, plots, etc. – pour des montants allant jusqu’à 3'000 francs. Auparavant, ces prestations étaient gratuites ou moyennaient un investissement léger. Alors que les nouveaux coûts n’ont pas été vraiment annoncés, ni prévus, de nombreuses associations ont dû réduire leurs événements, que cela soit dans le domaine de la culture, du social et aussi du sport. Certaines ont même fait appel à des entreprises privées qui facturaient le service moins cher que la Commune alors que d'autres sociétés ont investi dans du matériel qu'elles se prêtent mutuellement.


Motion en cours

Quelques mois plus tard, le POP a déposé une motion pour qu'un système plus équitable soit mis en place, motion qui a été acceptée par le Conseil général. Alors que des premiers éléments de réponses ont déjà été apportés, cette dernière a deux ans pour être traitée par le Conseil communal. Toutefois, l'exécutif a déjà communiqué que la somme totale des investissements concernant la logistique sur la période allant du 1er avril au 31 décembre 2017 se montait à 214'000 francs, dont presque 34'000 ont été facturés aux sociétés locales. Après certaines plaintes et renoncements, ce montant s'élève finalement à 17'000 francs. « Trop peu pour faire des économies » selon le POP, mais « bien assez pour mettre en péril des petites structures ».


Retour à la gratuité

En attendant, le parti a pris contact avec les associations pour savoir ce qu’elles attendaient via un questionnaire, et les réponses sont claires. Les préoccupations des associations sont surtout d’ordre financier et la fin de la gratuité de la logistique grève les plus petites. Consécutivement, les bénévoles sont de moins en moins nombreux.

Selon le monde associatif, cette politique actuelle est un danger. C’est pourquoi la majorité demande de revenir à la gratuité de la logistique lors d’événements sur la place publique, mais aussi d’instaurer un règlement pour l’emploi du matériel. Enfin, elles suggèrent d'accroître la participation d’acteurs cantonaux comme Viteos pour promouvoir les événements locaux en mettant, dans ce cas, l’électricité à disposition.

Le parti va donc poursuivre sa campagne en invitant les associations à discuter de la démarche et des suites à donner au niveau politique, le 17 juin prochain. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus