Neuchâtel: un EMS remplacera le parking rue des Parcs

Le Conseil général de Neuchâtel a validé lundi soir un projet de partenariat public-privé ...
Neuchâtel: un EMS remplacera le parking rue des Parcs

Le Conseil général de Neuchâtel a validé lundi soir un projet de partenariat public-privé avec le home Les Myosotis en vue de la construction d’un nouveau bâtiment sur le parking de la Chaumière

Le projet porté par la conseillère communale Christine Gaillard a suscité plusieurs oppositions avant de franchir le cap du vote. Le projet porté par la conseillère communale Christine Gaillard a suscité plusieurs oppositions avant de franchir le cap du vote.

Le combat n’était pas gagné d’avance mais le projet a finalement passé la rampe. Le Conseil général de Neuchâtel a accepté lundi soir le principe d’un partenariat public-privé avec la société qui gère le home Les Myosotis, rue des Parcs. Un nouvel établissement médico-social public verra ainsi le jour sur l’actuel parking de la Chaumière. Il comprendra 24 lits, 7 logements avec encadrement, un accueil de jour et deux parkings souterrains de respectivement 20 places dédiées à l’EMS et de 45 places destinées aux habitants du quartier en compensation de celles qui disparaîtront en surface. Le stationnement public sera régulé par le biais d’horodateurs et de l’octroi de macarons. Les bâtiment actuellement utilisé par le home sera quant à lui transformé en 8 logements d’habitation.


Des marques de scepticisme dans les rangs socialistes

À ce stade, le Conseil général était appelé à valider l’octroi d’un droit de superficie à la société Riviera Parcs SA pour une durée de 80 ans et le changement d’affectation de la zone concernée. Le principal front d’opposition est venu des rangs du groupe socialiste qui redoute la mainmise d’une entité privée sur le projet. Une série d’amendements est ainsi venue s’ajouter pour garantir une mixité sociale des lieux et ancrer également plus clairement la présence d’un jardin et d’un espace de restauration ouverts au public sur le site. Le conseiller général socialiste Patrice de Montmollin regrette aussi la disparition d’un point de vue « imprenable » sur le lac et le Château de Neuchâtel.

Le montage financier a également été jugé peu favorable à la Ville de Neuchâtel par certains élus. La conseillère communale en charge du dossier, Christine Gaillard, a quant à elle tenu à rappeler que l’investissement, qui se chiffre à 14 millions de francs, sera porté par Riviera Parcs SA et, qu’à l’exception des frais d’entretien du jardin public, évalués à 15'000 francs par an, l’opération devrait se révéler neutre financièrement pour la Ville. Le groupe PLR a lui aussi salué un projet qui « répond à de multiples besoins », selon son rapporteur Christophe Schwarb. Les élus à la fibre écologique ont de leur côté déploré la présence des deux parkings. Au final, le projet a été accepté par les deux tiers de l’assemblée. Il doit maintenant passer le cap de l’obtention du permis de construire avant de voir le jour.

Ce nouvel EMS ayant largement occupé les débats de lundi soir, les élus n’ont pas eu le temps de se pencher sur les recommandations en matière de mandats des conseillers communaux au sein d’entités parapubliques, qui ressurgiront dans un prochain ordre du jour. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus