La demande d’IGP de l’absinthe peut aller de l’avant

L’Office fédéral de l’agriculture a rejeté l’opposition déposée par l’Association des artisans ...
La demande d’IGP de l’absinthe peut aller de l’avant

L’Office fédéral de l’agriculture a rejeté l’opposition déposée par l’Association des artisans distillateurs. Un recours des opposants est encore possible

Vers une Indication géographique protégée (IGP) de l’absinthe du Val-de-Travers. L’Office fédéral de l’agriculture a rejeté l’opposition de l’Association desartisans distillateurs d’absinthe (AAA). Ces derniers étaient en désaccord sur le cahier des charges relatif à cette demande d'IGP qui provient de l’Interprofession de l’absinthe. Celle-ci est de son côté satisfaite de cette décision, mais est consciente que le chemin est encore long.

Sans recours, le dossier pourrait donc avancer. Toutefois, l’entrée en vigueur de l’IGP impliquera de suivre un cahier des charges. Frédéric Rothen, président de l’Interprofession de l’absinthe, nous détaille quelques critères de cette IGP :

Les opposants ont désormais 30 jours pour faire recours au Tribunal administratif fédéral, sans compter les deux semaines de vacances de Noël. L’AAA ne sait pas encore si elle va faire recours. Elle pourrait se prononcer autour de Noël. /sma-kgo  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus