Absinthe : au moins une opposition à l’IGP

Il y a au moins une opposition à la demande d’IGP « Absinthe du Val-de-Travers ». C’est ce ...
Absinthe : au moins une opposition à l’IGP

L'absinthe du Vallon n'a pas encore d'IGP. Au moins une opposition a été déposée auprès de l'OFAG

Il faudra encore patienter pour obtenir une IGP Il faudra encore patienter pour obtenir une IGP « Absinthe du Val-de-Travers ».

Il y a au moins une opposition à la demande d’IGP « Absinthe du Val-de-Travers ». C’est ce que nous a indiqué mercredi matin l’Office fédéral de l’agriculture, qui avait publié il y a trois mois cette demande d’enregistrement dans la Feuille officielle. Les oppositions pouvaient être adressées à l’OFAG jusqu’à mardi minuit.

L’office précise que ces recours pourront être admis ou rejetés. Dans ce dernier cas, les éventuels opposants à la boisson vallonnière pourraient saisir le Tribunal fédéral.

D’autres oppositions pourraient théoriquement encore parvenir ces prochains jours à l’OFAG puisque c’est le cachet du timbre-poste qui fait foi.

En désaccord sur le cahier des charges relatif à cette demande d'IGP, l'Association des artisans-distillateurs d’absinthe du Val-de-Travers confirme avoir fait recours auprès de l'OFAG. Son président, Christophe Racine, précise qu'aucun élément ne sera communiqué dans l'immédiat.

Le président de l’Association interprofessionnelle de l’absinthe regrette cette opposition, même s’il n’est pas très étonné. Frédéric Rothen attend que l'OFAG lui transmette le document, pour découvrir les points qui sont contestés.

L’indication géographique protégée « Absinthe du Val-de-Travers » vise à éviter les imitations et les usurpations du produit, mais aussi d’en protéger tant la renommée que l’originalité. /aju-msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus