La Suisse reliée par le train à Belfort

La ligne ferroviaire Delle-Belfort a été inaugurée jeudi matin, après plus de 20 ans d’attente ...
La Suisse reliée par le train à Belfort

La ligne ferroviaire Delle-Belfort a été inaugurée jeudi matin, après plus de 20 ans d’attente

David Eray, Président du Gouvernement jurassien, et Marie-Guite Dufay, Présidente de la région Bourgogne - Franche-Comté, unissent le destin ferroviaire de la Suisse et de la France. David Eray, Président du Gouvernement jurassien, et Marie-Guite Dufay, Présidente de la région Bourgogne - Franche-Comté, unissent le destin ferroviaire de la Suisse et de la France.

Un quart de siècle que le train n’avait plus effectué ce trajet. La ligne Delle-Belfort a été inaugurée jeudi matin. Une date qui restera dans la mémoire ferroviaire de la région et de la Suisse.

Le Jura est donc à nouveau relié par le train au réseau TGV français. La réouverture de cette ligne aura pris plus de 20 ans et coûté 110 millions d’euros, dont trois à la charge du Jura. L’inauguration a réuni tout le gratin politique suisse et français en gare de Delle. Pour la symbolique, les élus sont arrivés en train.


Le reportage de Jérémie Pignard

Deux convois arrivés en même temps

Un train inaugural partant de Bienne et un autre partant de Belfort sont arrivés en même temps en gare de Delle jeudi matin à 10h. A l’intérieur du convoi suisse, les officiels étaient tout sourire, conscients que cette journée était historique pour le réseau ferroviaire helvétique.

Reportage dans le train suisse

Près de 500 personnes se sont donc retrouvées sur le petit quai de la ville frontalière. Des responsables français et suisses, dont le Gouvernement jurassien in corpore, ainsi que de nombreux médias ont fait le déplacement. En pleine crise des « Gilets jaunes », la ministre française en charge des transports, Elisabeth Borne, n’a par contre pas assisté à cette inauguration.

 

La fin d’un combat

Vingt-six ans après la fermeture de cette ligne, « les obstacles ont été nombreux », a souligné Marie-Guite Dufay. La Présidente de la région Bourgogne - Franche-Comté l’a avoué : « nous avons failli abandonner à plusieurs reprises ! » Lors des discours, tous les intervenants ont rappelé que ce combat a été mené grâce à une collaboration franco-suisse exemplaire. Cette nouvelle porte d’entrée ferroviaire entre la France et la Suisse, qui sera mise en service dimanche, doit aussi désengorger la région bâloise. La Confédération s’est aussi beaucoup investie dans ce dossier.

Peter Füglistaler, directeur de l’Office fédéral des transports

« C’est aussi une porte ouverte vers l’Europe », pour le Président du Gouvernement jurassien David Eray. D’autres élus français ont rappelé que c’est une solution plus économique, et écologique, pour les travailleurs que de prendre leur voiture individuelle. Un nouveau chantier s’ouvre donc : sensibiliser les usagers de la route à utiliser le rail et faire vivre cette ligne.

 

La suite du week-end

L’inauguration se poursuit samedi pour la population qui pourra profiter de voyager gratuitement entre Delémont et Belfort de 10h à 17h à l'occasion d'une journée portes-ouvertes. Des animations sont au programme dans les gares et dans les trains. La ligne sera officiellement mise en service dimanche. /ncp+clo+mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus