Raphaël Comte ne se représentera pas aux prochaines élections fédérales

Le conseiller aux Etats PLR neuchâtelois Raphaël Comte renonce à briguer un nouveau mandat ...
Raphaël Comte ne se représentera pas aux prochaines élections fédérales

Le conseiller aux Etats PLR neuchâtelois Raphaël Comte renonce à briguer un nouveau mandat à Berne. Il a fait part de sa décision vendredi lors de l’assemblée générale du Parti libéral-radical neuchâtelois. Philippe Bauer est quant à lui prêt à se représenter

De gauche à droite: le conseiller national Philippe Bauer, le conseiller aux Etats Raphaël Comte et le président du PLRN Nicolas Ruedin. De gauche à droite: le conseiller national Philippe Bauer, le conseiller aux Etats Raphaël Comte et le président du PLRN Nicolas Ruedin.

Coup dur pour le Parti libéral-radical neuchâtelois qui fête ses dix ans cette année : Raphaël Comte renonce à se présenter aux prochaines élections fédérales qui auront lieu en octobre 2019. Le citoyen de Corcelles-Cormondrèche, âgé de 38 ans, ne souhaite pas briguer un nouveau mandat au Conseil des Etats. Il y occupe un siège depuis 2010, date à laquelle il a remplacé Didier Burkhalter, élu au Conseil fédéral. Il avait occupé le siège de président de la Chambre haute en 2016.

Raphaël Comte a fait part de sa décision lors de l’assemblée générale du PLRN qui s’est tenue vendredi soir à Cernier.

Le conseiller aux Etats a déclaré qu’il ne souhaitait pas cumuler les mandats à l’infini pour expliquer son choix. Il indique toutefois ne ressentir aucune lassitude pour sa fonction et n’exclut pas un retour en politique dans les années à venir. Pour l’heure, Raphaël Comte dit ne pas avoir de projet précis au-delà du 2 décembre 2019, date à laquelle son mandat s’achèvera.

Le conseiller aux Etats estime que le moment pour se retirer est adéquat, les gros dossiers neuchâtelois portant sur le contournement du Locle et de La Chaux-de-Fonds et sur la ligne directe étant à bout touchant. Raphaël Comte:

Philippe Bauer prêt à poursuivre l'aventure bernoise

Lors de cette même assemblée générale, le conseiller national Philippe Bauer a de son côté confirmé qu’il se représenterait lors des prochaines élections. Il a symboliquement reçu son ticket pour Berne des mains du président du PLRN, Nicolas Ruedin.

La décision de Raphaël Comte ajoute encore à l’incertitude qui règne déjà sur la délégation neuchâteloise à Berne. Le socialiste Didier Berberat, second représentant du Canton au Conseil des Etats, a lui aussi annoncé son retrait.

Le socialiste Jacques-André Maire a également indiqué qu’il ne briguerait pas une nouvelle fois un siège au Conseil national.

L’incertitude règne encore sur les velléités du popiste Denis de la Reusille, qui n’a toutefois pas caché son envie de continuer, et de Raymond Clottu, ancien UDC siégeant aujourd’hui comme indépendant. /sbe


La réaction de Philippe Bauer et d’autres collègues de parti de Raphaël Comte :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus