L’archéologie neuchâteloise sous les feux de la rampe

Une belle vitrine pour l’archéologie neuchâteloise. La revue d’Archéologie Suisse consacre ...
L’archéologie neuchâteloise sous les feux de la rampe

Une belle vitrine pour l’archéologie neuchâteloise. La revue d’Archéologie Suisse consacre un cahier spécial à plus d’une dizaine de découvertes de la région, de la grotte de Cotencher aux moulins du Col-des-Roches

Fouille subaquatique du village de Bevaix-Sud, immergé sous 3m d’eau. Cliché: F. Langenegger, Laténium. Fouille subaquatique du village de Bevaix-Sud, immergé sous 3m d’eau. Cliché: F. Langenegger, Laténium.

Visibilité nationale pour l’archéologie neuchâteloise. La revue d’Archéologie Suisse consacre un cahier spécial au patrimoine de la région qui porte le titre de « Neuchâtel, les nouvelles voies de l’archéologie ». Ce volume de 14 articles évoque les découvertes les plus spectaculaires, à l’image de la grotte de Cotencher en passant par les thermes romains de Serrières ou encore les moulins du Col-des-Roches.

Ce cahier est une carte blanche donnée au Canton de Neuchâtel pour mettre en avant ce patrimoine. Les auteurs des articles sont des archéologues et spécialistes de la région qui présentent les résultats les plus récents de leurs recherches.

L’ouvrage propose au lecteur une balade à travers le temps puisque les sites sont présentés dans un ordre chronologique, du plus ancien au plus récent. La revue évoque par exemple la zone de Cornaux qui accueillait autrefois des chasseurs-cueilleurs. Le lecteur apprendra aussi, s’il ne le savait pas déjà, que le Château de Colombier abritait par le passé l’une des plus grandes villas romaines de Suisse et que le site a été occupé sans interruption depuis 2000 ans.

Ce cahier spécial met aussi en lumière le prieuré de Corcelles, l’église Saint-Martin de Cressier ou encore l’abbaye de Fontaine-André, le tout agrémenté de nombreuses illustrations. Un article est encore consacré aux villages datés du Bronze final dont les fondations ont été retrouvées au fond du lac de Neuchâtel.

Pour l’archéologue cantonale, Sonia Wüthrich, cet ouvrage est l’occasion d’explorer de manière plus approfondie le patrimoine des arrières régions, des Vallées et des Montagnes neuchâteloises, après la voie royale faite à l’archéologie par les travaux de l’autoroute A5 sur le Littoral.

La parution de ce cahier est liée à la tenue de l’assemblée générale d’Archéologie Suisse de jeudi à samedi à Neuchâtel. Cette revue est disponible sur le site d’Archéologie Suisse ou au Laténium à Hauterive.

Une conférence publique de Laurent Flutsch est prévue jeudi à 19 heures à l’Aula des Jeunes-Rives à Neuchâtel sur le thème : « Le passé à l’imparfait du subjectif ». /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus