Une entreprise pointée du doigt par Unia

Le syndicat a remis jeudi en début d’après-midi sa palme d’or de l’inégalité salariale à une ...
Une entreprise pointée du doigt par Unia

Le syndicat a remis jeudi en début d’après-midi sa palme d’or de l’inégalité salariale à une entreprise pharmaceutique à La Chaux-de-Fonds. Le patron conteste les reproches qui lui sont faits

 photo d'illustration

Le syndicat Unia a sorti drapeaux et tambours ce jeudi après-midi. À l’occasion de la journée nationale de l’égalité salariale, ses membres sont allés remettre en mains propres la palme d’or de l’inégalité salariale à une entreprise pharmaceutique à La Chaux-de-Fonds.

Unia estime qu’il existe une triple raison de faire la lumière sur cette société en particulier. Selon le syndicat, l’entreprise aurait pratiqué une violation de l’égalité salariale, de la sous-enchère salariale ainsi que le non-respect du salaire minimum tel qu’il est exigé dans le canton de Neuchâtel. Catherine Laubscher, secrétaire syndicale régionale chez Unia :

De son côté le patron regrette la manière de faire et s’oppose aux dires du syndicat. François Melet, administrateur de la société :

Le cas sera traité prochainement par la commission tripartite chargée de l’observation du marché du travail. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus