Augmentation d’impôts : Val-de-Ruz entre en campagne

Les autorités de Val-de-Ruz entrent en campagne en vue de la votation du 10 juin sur l’augmentation ...
Augmentation d’impôts : Val-de-Ruz entre en campagne

Les autorités vaudruziennes lancent la campagne en vue de la votation du 10 juin sur l’augmentation de 5 points d’impôt. Ni la reprise économique ni la réforme de la péréquation ne suffiront à elles seules à absorber le déficit

 (photo : archives)

Les autorités de Val-de-Ruz entrent en campagne en vue de la votation communale du 10 juin sur l’augmentation de 5 points du coefficient fiscal.

Elles ont prévu un débat public qui réunira partisans et opposants le 22 mai à 19h30 à la salle de spectacle de Fontainemelon.

Lundi matin devant la presse, les membres du Conseil communal ont une nouvelle fois expliqué la nécessité pour Val-de-Ruz de bénéficier de ressources financières supplémentaires.

La majorité des charges que la collectivité publique a à assumer sont dues à des décisions cantonales auxquelles elle ne peut déroger : péréquation financière, coûts scolaires, structures pré et parascolaires, facture sociale ou encore transports publics.

Bien que plus jeune commune du canton avec une population en constante augmentation, Val-de-Ruz constate une stagnation de ses rentrées fiscales des personnes physiques. Au niveau des personnes morales, la Commune doit composer avec une forte baisse.

Pour y faire face, les autorités ont mis en place un train de mesures qui a permis jusqu’ici des économies de l’ordre de 1,2 million de francs.

Et couper dans la masse salariale, comme le suggèrent les opposants à cette augmentation d’impôt ? Irréaliste, estiment les autorités. La proposition exigerait que les salaires de tout le personnel communal soient amputés de plus de 40%. Par ailleurs, le nombre d’employés communaux, en comparaison avec d’autres collectivités publiques, est relativement bas à Val-de-Ruz.

Si le 10 juin la population devait refuser l’augmentation de 5 points d’impôts, c’est dans les prestations qu’il faudra tailler, assure le Conseil communal.

La reprise conjoncturelle et des comptes 2017 moins mauvais que prévus ne suffiront pas à combler le trou devant lequel se trouve Val-de-Ruz.

Le 23 mai, entre 7h30 et 8h, RTN vous propose un débat en direct depuis le restaurant de la Croisée à Malvilliers. Cédric Cuanillon, le chef des finances communales, en découdra avec le conseiller général UDC Jean-Luc Pieren, membre du comité référendaire contre l’augmentation d’impôt à Val-de-Ruz. /cwi

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus