Le chantier de Celgene à Couvet dans sa phase finale

Les travaux commencés à l’été 2016 vont bientôt se terminer. Le groupe pharmaceutique américain ...
Le chantier de Celgene à Couvet dans sa phase finale

Les travaux commencés à l’été 2016 vont bientôt se terminer. Le groupe pharmaceutique américain commercialisera des médicaments fabriqués au Val-de-Travers dès 2019

Le chantier de Celgene, à Couvet Le chantier de Celgene, à Couvet

Les bâtiments de Celgene sont sortis de terre dans la zone industrielle de la Léchère, à Couvet. Le groupe pharmaceutique américain construit son nouveau site de production dans le Val-de-Travers. Une centaine de personnes y travailleront d’ici 2019, pour fabriquer deux médicaments destinés au traitement des cancers du sang et des maladies inflammatoires. Celgene compte déjà plus de 750 employés dans le canton de Neuchâtel, à Boudry et Marin.

Démarré à l’été 2016, le chantier vallonnier est entré dans sa dernière phase. L’aménagement intérieur est en cours depuis six mois, les machines de production sont progressivement installées. Une cinquantaine d'employés sont déjà à l’œuvre pour essayer les équipements en vue de l’homologation du site. Les premiers médicaments seront produits en septembre, il s’agira du lot de qualification qui sera testé. La production réelle, avec mise sur le marché, est prévue au début de l’année 2019.

De nombreuses entreprises régionales travaillent sur le chantier. Celgene a choisi de construire cinq bâtiments distincts pour faciliter l’extension future du site. Le site de Boudry va continuer de produire les mêmes médicaments pendant quelques années. Il sera ensuite réorganisé, en fonction du type d’activités choisi pour y être développé. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus