Développer l'activité économique au Col-des-Roches

L'entreprise Vermot SA souhaite acquérir une parcelle proche des rails dans le secteur du Col-des-Roches ...
Développer l'activité économique au Col-des-Roches

L'entreprise Vermot SA souhaite acquérir une parcelle proche des rails dans le secteur du Col-des-Roches au Locle. Le Conseil général est appelé à changer l'affectation de la zone pour que la transaction aille de l'avant

En rouge, la parcelle convoitée par l'entreprise Vermot SA. En rouge, la parcelle convoitée par l'entreprise Vermot SA. (Plan tiré du système d'information du territoire neuchâtelois SITN).

La dynamisation du secteur du Col-des-Roches s’enclenche au Locle. Le Conseil général de la Mère commune est appelé à se prononcer sur un changement d’affectation d’une zone située aux abords des voies de stockage de la gare de marchandises.

L’entreprise Vermot SA souhaite acquérir quelque 5'500 m2 qui appartiennent actuellement aux CFF, désireux de vendre cette parcelle dont ils n’ont plus l’utilité. Cette société, active dans la construction, entend profiter de la proximité des voies de chemin de fer pour distribuer ses produits par rail en Suisse et en Europe.

Pour que la transaction puisse avoir lieu, la zone, actuellement affectée au domaine ferroviaire, doit être transformée en zone d’activités économiques, raison pour laquelle les conseillers généraux sont appelés à se prononcer.

L’installation de cette entreprise permettra la création d’une dizaine d’emplois mais cette implantation ouvre surtout la voie à une diversification des activités économiques sur ce site, voué à se développer avec la création du contournement du Locle. Le choix d’une affectation en zone d’activités économiques permettra ainsi d’accueillir aussi bien des sociétés actives dans le domaine secondaire que tertiaire, ainsi que de l’habitat, indique le conseiller communal en charge de l’urbanisme, Cédric Dupraz.

Le développement du secteur du Col-des-Roches nécessitera également un renforcement des transports publics, ajoute le Conseil communal dans son rapport.

Le recours au rail souhaité par l’entreprise Vermot SA permet aussi aux autorités de faire valoir l’utilité de la ligne des Horlogers, ouverte sur l’international, qui relie La Chaux-de-Fonds à Morteau. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus