Objectif réduction des voitures à La Chaux-de-Fonds

Le Conseil général se penche mardi soir sur le nouveau plan directeur des mobilités. Les autorités ...
Objectif réduction des voitures à La Chaux-de-Fonds

Le Conseil général se penche mardi soir sur le nouveau plan directeur des mobilités. Les autorités veulent à l’avenir diminuer la mainmise de la voiture, le mode de transport actuel majoritaire dans la Métropole horlogère

 Il y a trop de voitures au centre-ville de La Chaux-de-Fonds. La réalisation du contournement router H20 devrait déjà laisser respirer les axes de transit, comme ici au boulevard de la Liberté. (photo: archives)

Les Chaux-de-Fonniers sont accros à la voiture. Ils sont aujourd’hui 55% à l’utiliser pour se déplacer en ville, contre 38% à Neuchâtel. C’est un des constats de la situation actuelle établi par le Conseil communal en préambule au nouveau plan directeur des mobilités à l’horizon 2030. Ce document sera soumis mardi soir au Conseil général de la Métropole horlogère.

Parmi les autres données recueillies en 2010 par l’Office fédéral de la statistique et citées dans le rapport, on peut également constater que les transports publics sont trois fois plus utilisés dans la capitale cantonale qu’à La Chaux-de-Fonds, mais que les chiffres sont comparables en termes de mobilité douce.

À l’avenir, la volonté du Conseil communal se résume en un seul mot : multimodalité. Son souhait et donc d’encourager le développement de plusieurs modes de transports en parallèle. Une volonté qui s’inscrit également dans la logique de la votation Neuchâtel Mobilité 2030.

Les autorités évoquent à ce titre plusieurs pistes : développer les parkings-relais en périphérie pour restreindre le nombre de voitures en ville, ou encore revoir la politique de stationnement qui ne propose pour l’heure aucune place payante au centre-ville et une majorité de zone blanche.

Dans cette même logique, ces mesures seront nécessaires pour permettre le développement d’aménagements pour la mobilité douce et la sécurisation des piétons. À noter également le manque d’attractivité des transports publics. Elle est aussi péjorée par les retards provoqués par la surcharge du trafic.

 

Contournement H20 déterminant

Le futur et attendu contournement routier de La Chaux-de-Fonds sera déterminant pour la mise en place de la plupart des objectifs retenus. Mais le rapport prévoit des mesures à réaliser avant ce grand projet. Pour 2018, la priorité sera mise d’une part sur la réalisation d’une nouvelle politique incitative de stationnement, mais aussi sur une meilleure canalisation du trafic de transit sur certains axes.

Les autorités citent par exemple la rue Numa-Droz, tronçon sur laquelle les priorités pourraient être modifiées. Autre chantier prioritaire aux yeux du Conseil communal, rendre l’espace entre la place de l’Hôtel de Ville, la Grande Fontaine et la rue du Versoix plus attractif aux piétons.

À noter que les réalisations des autres mesures ne sont pas encore agendées. Elles dépendront aussi de deux facteurs majeurs : les capacités financières de la ville et la volonté politique. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus