Budget 2018 : dans le rouge, Le Locle reporte ses grands projets

Le budget 2018 de la Mère Commune présente un déficit de plus de 5,5 millions de francs. Par ...
Budget 2018 : dans le rouge, Le Locle reporte ses grands projets

Le budget 2018 de la Mère Commune présente un déficit de plus de 5,5 millions de francs. Par prudence, les autorités renoncent à y intégrer les grands projets tels que la piscine couverte du Communal et le réaménagement de la plaine du Col-des-Roches

Depuis une année record en 2013, le revenu de l'impôt des personnes morales n'a cessé de baisser. Depuis une année record en 2013, le revenu de l'impôt des personnes morales n'a cessé de baisser.

Pas d’embellie en vue pour la Ville du Locle. Le budget 2018 de la Mère Commune dévoilé ce mercredi présente un déficit de 5,541 millions de francs. Pour parvenir à ces chiffres, les autorités ont dû prélever 820'000 francs dans la réserve de politique conjoncturelle.

En y intégrant cette ponction, ce budget 2018 est stable par rapport à celui de 2017 qui présentait un déficit de 6,4 millions, mais qui intégrait également la bascule de l’impôt des frontaliers. Une bascule dont le report a été accepté par le Grand Conseil puis par la population neuchâteloise en septembre. L’ampleur du déficit s’en retrouve donc diminuée.

Les autorités constatent que ce budget correspond au contexte économique actuel de la région. Même si des signes de reprise se font sentir, la répercussion sur les recettes fiscales ne sera pas immédiate, note encore le Conseil communal. C’est la raison pour laquelle une diminution de 2 millions à 10,3 millions a été budgétisée au chapitre des recettes fiscales des personnes morales. Au total, le revenu de l’impôt est en baisse de 16 millions de francs par rapport à 2013, soit plus de 22% des recettes du budget communal.

La Ville du Locle se félicite par ailleurs d’avoir réussi à maîtriser les charges après un examen attentif.

 

Investissements réduits au strict minimum

Ce constat invite le Conseil communal à la prudence. Au chapitre des investissements le réalisme prévaut. Afin de limiter l’endettement, les gros projets tels que l’aménagement d’un lac au Col-des-Roches et la construction d’une piscine couverte au Communal ne sont pas intégrés dans ce budget et reportés au-delà de 2021. Les chantiers routiers se limitent à un seul par année.

Parmi les autres mesures impopulaires figurent également la fermeture de la crèche de l’Étoile et la fin de l’exploitation du centre d’accueil des Calame ainsi que la vente du bâtiment. Quant au personnel, les salaires seront stabilisés.

 

Regards attentifs vers le Château

La Ville du Locle note que les reports annoncés de deux points d’impôts en 2018 et de deux points supplémentaires en 2019 des communes au canton constituent un autre défi. Si elle est acceptée par le Grand Conseil, cette mesure diminuerait les recettes fiscales de 800'000 francs pour 2018. Ce montant n’a pas été budgétisé pour l’instant. /lre-mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus