RER neuchâtelois : l’Union des transports publics suisses ne soutient pas la ligne directe

Une rénovation plutôt qu’une nouvelle construction directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds ...
RER neuchâtelois : l’Union des transports publics suisses ne soutient pas la ligne directe

L'Union des transports publics plaide pour une rénovation de la ligne ferroviaire entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, comme l'a déjà fait la Ministre des Transports Doris Leuthard vendredi dernier. Si le canton veut sa ligne directe à 990 millions, il doit la financer

L'UTP plaide pour une rénovation de la ligne actuelle. L'UTP plaide pour une rénovation de la ligne actuelle.

Une rénovation plutôt qu’une nouvelle construction directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Après la ministre des Transports Doris Leuthard vendredi dernier, c’est au tour de l’Union des transports publics suisses (UTP) de se positionner sur le projet d’investissements dans l’infrastructure ferroviaire 2035, une enveloppe globale à 11,5 milliards de francs.

L’UTP soutient le concept global mais pas la réalisation d’une ligne ferroviaire directe à un milliard entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Elle plaide pour la rénovation de la ligne actuelle et la suppression du rebroussement de Chambrelien – chiffrés à 720 millions de francs par Berne. Si Neuchâtel veut sa ligne directe, l’UTP estime que le canton doit financer la différence. /sju-aju

Philippe Gauderon, membre de l’Union des transports publics et chef de l’infrastructure aux CFF.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus