Le Centre sportif au cœur des discussions

Le Conseil général de Val-de-Travers s’est penché sur plusieurs dossiers relatifs au Centre ...
Le Centre sportif au cœur des discussions

Le Conseil général de Val-de-Travers s’est penché sur plusieurs dossiers relatifs à l’infrastructure située à Couvet

Le Centre sportif régional du Val-de-Travers à Couvet est un sujet de débat récurrent. Image: archive. Le Centre sportif régional du Val-de-Travers à Couvet est un sujet de débat récurrent. Image: archive.

Le Centre sportif régional (CSR) a bien occupé le Conseil général de Val-de-Travers lundi soir. Un premier crédit de 194'700 francs a été voté pour rénover l’espace wellness situé au sous-sol du bâtiment de Couvet. Seuls trois élus se sont abstenus.

Les Verts appuyés par quelques autres membres du législatif ont présenté un postulat accepté par 20 voix contre 13 et deux abstentions. Le texte, intitulé « plan de sauvetage du Centre sportif », demande la réalisation d’une étude pour dynamiser et développer l’infrastructure tout en prévoyant un plan d’investissements pour les dix à quinze prochaines années.

Enfin, un crédit supplémentaire de 25'000 francs a fait l’unanimité. Il est destiné à finaliser l’étude de faisabilité d’une structure d’accueil préscolaire qui pourrait être aménagée dans l’espace dévolu par le passé au restaurant du CSR. Les groupes estiment tous qu’une telle structure ne pourrait être la seule de la commune, un autre site doit aussi exister dans un deuxième village, a priori Fleurier.

 

L’aérodrome passe à la trappe

En préambule aux discussions, le Conseil communal a expliqué qu’il retirait de l’ordre du jour son rapport sur la modification du plan d’aménagement local de Môtiers. Cet objet concerne le projet de l’Aéro-Club du Val-de-Travers de transformer la piste en herbe de l’aérodrome en piste bituminée. L’exécutif a expliqué que des inquiétudes sur le nombre de vols, l’entretien et la pérennité de la piste avaient été formulées. Des réponses devaient être apportées plus tard, dans le cadre d’un permis de construire, mais face à ces inquiétudes, le Conseil communal préfère donner ces éléments détaillés en même temps que le rapport qui sera vraisemblablement représenté lors de la prochaine séance, le 13 novembre.

 

Les autres décisions

Le Conseil général a en outre accepté un crédit de 100'000 francs pour la rénovation du hangar du domaine agricole des Oeuillons, à Noiraigue. La Commune est aussi autorisée à consacrer 91'000 francs à la modernisation et l’automatisation du réservoir d’eau de Buttes. En revanche, le crédit de 170'000 envisagé pour rénover un appartement au collège des Bayards n’a pas passé la rampe, à une voix près. Enfin, les comités d’école devront adopter de nouveaux statuts leur donnant la structure juridique d’une association. Ils se verront ainsi restituer leurs avoirs. Leurs fonds devront être exclusivement utilisés pour financer des activités de l’École Jean-Jacques Rousseau. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus