Élection tacite à Val-de-Travers

Le libéral-radical Benoît Simon-Vermot sera le prochain conseiller communal de Val-de-Travers ...
Élection tacite à Val-de-Travers

Le libéral-radical Benoît Simon-Vermot sera le prochain conseiller communal de Val-de-Travers. Il a été élu tacitement en l’absence d’autres candidats

Benoît Simon-Vermot deviendra conseiller communal de Val-de-Travers le 1er octobre. Benoît Simon-Vermot deviendra conseiller communal de Val-de-Travers le 1er octobre.

Val-de-Travers tient son futur conseiller communal. Le Conseil général a élu tacitement Benoît Simon-Vermot lundi soir. Le candidat du PLR était le seul en lice, l’UDC ayant renoncé à briguer un siège à l’exécutif.

Âgé de 36 ans, Benoît Simon-Vermot succédera le 1er octobre à un autre libéral-radical, Thierry Michel, qui a démissionné pour prendre la tête du service cantonal de la sécurité civile et militaire. Diplômé en sciences politiques à l’Université de Saint-Gall, le futur conseiller communal a travaillé dans la fiscalité avant d’assurer des missions dans plusieurs pays pour le compte du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Par le passé, il a siégé au Conseil général de Fleurier et à celui de Val-de-Travers à la naissance de la Commune.

Benoît Simon-Vermot pourrait être amené à reprendre le dicastère de Thierry Michel, celui de l’administration, de la santé et de la sécurité publique. La décision finale sera prise mercredi, d’entente avec les autres membres de l’exécutif.

Lors de la séance extraordinaire du Conseil général lundi soir, les socialistes ont présenté une résolution urgente intitulée « Oui au projet du Nouvel Hôtel judiciaire ». Le groupe PLR étant divisé sur la question et ayant annoncé que la majorité de ses membres allaient refuser ou s’abstenir, le Parti socialiste a préféré retirer sa résolution. /msa


Actualisé le

 

Articles les plus lus