Le rouge gagne Val-de-Travers

Premier exercice déficitaire de l’histoire de Val-de-Travers : les comptes 2016 bouclent sur ...
Le rouge gagne Val-de-Travers

Les comptes 2016 de la Commune de Val-de-Travers bouclent sur un déficit de 1,7 million de francs

Frédéric Mairy, chef des finances de Val-de-Travers. Frédéric Mairy, chef des finances de Val-de-Travers.

Premier déficit de l’histoire de Val-de-Travers. Depuis sa naissance en 2009, la Commune avait toujours bouclé ses exercices financiers dans les chiffres noirs. C’est différent pour 2016 : les comptes affichent un déficit de 1,7 million de francs. C’est tout de même moins que les 2,7 millions que prévoyait le budget.

Val-de-Travers n’échappe pas au contexte global qui plombe les finances des autres collectivités publiques du canton. Le ralentissement conjoncturel est à l’origine d’une baisse de 4 millions des revenus fiscaux, surtout ceux des entreprises. La Commune doit aussi faire face à une augmentation de la facture sociale.

Dans ce contexte, le Conseil communal souligne la bonne maîtrise des charges : celles qui sont liées au personnel sont inférieures de 3,5% à ce qui était prévu au budget et les charges de biens services et marchandises sont de 7,5% moins élevées qu’attendu. Les finances de Val-de-Travers sont saines, mais la situation ne permet pas à l’exécutif de proposer une nouvelle baisse d’un point du coefficient fiscal, comme il avait pu le faire en 2015. La prudence du Conseil communal est aussi dictée par les incertitudes liées à des dossiers cantonaux comme la péréquation des charges, les reports de charges et la répartition de l’impôt sur les frontaliers.

Le Conseil général de Val-de-Travers se penchera sur les comptes 2016 le vendredi 16 juin. /comm-msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus