Coup de pouce aux réfugiés

Pas simple pour les réfugiés de s’intégrer. Pour leur faciliter la tâche, Caritas Neuchâtel ...
Coup de pouce aux réfugiés

Répondre aux besoins des réfugiés et les aider à s’intégrer dans notre société. C’est l’objectif du projet Link lancé par Caritas Neuchâtel l’an dernier

Après la difficulté du voyage pour rejoindre la Suisse, les réfugiés, au bénéfice d'un permis de séjour, ont besoin d'aide pour s'intégrer (photo source: MSF) Après la difficulté du voyage pour rejoindre la Suisse, les réfugiés, au bénéfice d'un permis de séjour, ont besoin d'aide pour s'intégrer (photo source: MSF)

Il n’est pas simple pour un réfugié de s’intégrer socialement et professionnellement mais aussi de comprendre le fonctionnement de notre société. Pour faciliter la tâche de ces personnes, qui sont au bénéfice d’un permis de séjour, Caritas Neuchâtel a lancé l’année passée le projet Link. Il consiste à mettre en relation des bénévoles issus de la région et les réfugiés pour les accompagner dans leurs différentes démarches.

Les missions de ces volontaires consistent le plus souvent à aider les réfugiés à trouver un logement, leur expliquer notre réseau de soin, le fonctionnement de notre administration ou encore les soutenir dans la recherche d’un stage. Un travail que les assistants sociaux n’ont pas le temps d’effectuer et qui revient notamment à Caritas Neuchâtel mandaté par le Canton pour accompagner les réfugiés statutaires.

De nombreux volontaires ont répondu à l’appel de Caritas Neuchâtel et les objectifs de recrutement ont été dépassés en 2016. Le projet Link se poursuit cette année avec pour buts d’augmenter encore le nombre de bénévoles et de réaliser davantage de missions.

La situation tendue en Syrie et en Erythrée amène un nombre important de personnes et de familles à obtenir le statut de réfugiés. Depuis trois ans, le canton de Neuchâtel est confronté à une augmentation dans le domaine de l’asile. /comm-jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus