Le législatif toujours inquiet pour l’hôpital de La Chaux-de-Fonds

Entrée en matière émotionnelle lors du Conseil général de La Chaux-de-Fonds mardi soir. Tandis ...
Le législatif toujours inquiet pour l’hôpital de La Chaux-de-Fonds

Entrée en matière émotionnelle lors du Conseil général de La Chaux-de-Fonds mardi soir. Tandis que les fonctionnaires communaux manifestaient leur mécontentement à l’extérieur de l’Hôtel-de-Ville, gauche et droite unies ont déposé une résolution interpartis urgente sur la sécurité sur le site chaux-de-fonnier de l’Hôpital neuchâtelois.

Elle demande au Conseil communal de se renseigner auprès de l’HNE si l’hôpital de La Chaux-de-Fonds dispose de certaines garanties pour les urgences vitales 24heures sur 24, soit les situations qui peuvent entraîner la mort ou alors s’aggraver rapidement si elles ne sont pas prises en charge rapidement.

Les partis ont aussi contesté la réponse donnée par la Société suisse d’anesthésiologie et de réanimation, à une autre interpellation interpartis qui avait été déposée.

Sécurité publique et salles de classe bien accueillies

Parmi l’ordre du jour fourni, deux rapports importants ont passé la rampe. En ce qui concerne la réorganisation de la sécurité publique, elle a été plebiscitée par 29 voix sans opposition. L’îlot B du quartier Le Corbusier accueillera quant à lui de nouvelles salles de classes. Le crédit d’aménagement de 570'000 francs a été voté par 36 voix sans opposition. À ce titre, la Ville envisage une réhabilitation des ascenseurs de la Gare en 2017, afin de permettre un meilleur accès aux élèves habitant dans les quartiers sud de la ville. /lre


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus