Val-de-Travers : oui à tous les crédits

Le Conseil général de Val-de-Travers a accepté trois crédits dont le total dépasse les 4 millions ...
Val-de-Travers : oui à tous les crédits

La chaudière à bois du chauffage à distance de Couvet prête à entrer dans le bâtiment. La chaudière à bois du chauffage à distance de Couvet prête à entrer dans le bâtiment, en 2013.

Le Conseil général de Val-de-Travers devait se prononcer lundi soir sur trois crédits dont le total dépasse les 4 millions de francs. Les trois arrêtés ont été approuvés. Le plus coûteux, 2'340'500 francs, concerne l’extension du chauffage à distance Lanvoina à Couvet. Acceptée à l’unanimité, cette extension vers l’est va permettre de chauffer de nouveaux bâtiments comme le Centre sportif régional et le Centre neuchâtelois d’insertion professionnelle (CNIP).

Le crédit de 1'660'000 francs pour une protection contre les crues et une revitalisation de cours d’eau à Môtiers n’a suscité aucune opposition. En tenant compte des subventions cantonales et fédérales et de la participation de tiers concernés, la part communale devrait être réduite à 200'000 francs. Cet arrêté est lié à la modification partielle du plan d’aménagement local de Môtiers et Couvet. Les membres du législatif ont accepté par 31 voix et trois abstentions de changer l’affectation d’une parcelle pour permettre l’extension de l’entreprise Mauler. La parcelle visée, actuellement en zone agricole, va passer en zone industrielle. Pour la rendre constructible, des travaux seront engagés afin de répondre aux exigences de protection des crues. Les mesures de protection à réaliser sont plus larges, dans le but de ramener le danger d’inondation à un niveau acceptable dans toute la zone industrielle de Môtiers, où se trouve aussi l’entreprise Etel. Pour compenser ce changement d’affectation, deux biens-fonds de Couvet actuellement en zone industrielle passeront en zone agricole.

 

Lutte, tourisme et programme de législature

 

Le Club des lutteurs de Val-de-Travers veut construire une halle d’entraînement annexe à la salle de sport du collège de Longereuse, à Fleurier. La Commune va mettre le terrain à disposition. Elle participera directement à hauteur de 50'000 francs et elle accordera un prêt de 200'000 au club pour l’aider dans cette entreprise.

Le législatif a pu donner son avis sur le rapport d’information concernant le plan directeur de l’offre touristique. Dans ce document ont été identifiées les forces, les faiblesses et les principales opportunités de développement. Les réseaux à développer y sont aussi détaillés alors qu’une liste de projets est dressée.

Les élus ont également commenté le programme de législature 2016-2020 du Conseil communal de Val-de-Travers, qui contient onze fiches thématiques de projets de développement démographique et cinq fiches de projets de développement économique. /msa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus