Nicolas Lüthi et Pauline Roy sacrés au Quartier

Insatiable Nicolas Lüthi ! Le vététiste d’Hauterive a remporté pour la sixième fois le classement ...
Nicolas Lüthi et Pauline Roy sacrés au Quartier

Les vététistes d’Hauterive et de La Chaux-de-Fonds ont conservé leur maillot jaune de leader au terme de la dernière étape de la Raiffeisen Trans mercredi à La Chaux-du-Milieu

Nicolas Lüthi remporte pour la sixième fois de sa carrière la Raiffeisen Trans. (photo : Bertrand Pfaff) Nicolas Lüthi remporte pour la sixième fois de sa carrière la Raiffeisen Trans. (photo : Bertrand Pfaff)

Insatiable Nicolas Lüthi ! Le vététiste d’Hauterive a rajouté une ligne de plus à son palmarès en remportant le classement général de la Raiffeisen Trans au terme de la 5e et dernière étape mercredi au Quartier, à La Chaux-du-Milieu. Le coureur neuchâtelois a parfaitement géré son avance pour empocher le trophée pour la sixième fois au terme de l’ultime boucle de 17,4 kilomètres et après 38’54’’ d’effort. Une réussite que savoure le sportif de bientôt 35 ans. 

Au classement général, Nicolas Lüthi s’impose avec 2’01’’ d’avance sur Julien Vuilliomenet et 2’39’’ sur Loïc Noël. Ce dernier profite de sa victoire lors de cette ultime étape pour monter sur le podium final de la compétition. Le jeune cycliste a parfaitement su profiter d’un parcours adapté à ses qualités pour mettre tout le monde d’accord.

Coup double pour Pauline Roy

Du côté féminin, la cinquième étape de cette Raiffeisen Trans a permis à Pauline Roy de confirmer sa domination. Mercredi, la Chaux-de-Fonnière s’est imposée en terminant le parcours en 45’37’’. Une performance qui lui permet de remporter le classement général pour la deuxième année consécutive. Au total des cinq manches, elle devance de 6’21’’ Elina Benoit et de 39’58’’ Méline Fatton. Pauline Roy conserve donc son titre dans une compétition qui lui tient à cœur.

Cette 29e édition de la Raiffeisen Trans a permis à plus de 560 cyclistes de découvrir un peu plus la région. Un bilan satisfaisant selon Michel Sinz, membre du comité d’organisation de l’événement. « C’est 20% de moins qu’avant la pandémie mais on s’y attendait. Nous nous donnons deux ans pour retrouver les mêmes chiffres qu’en 2019. » /gjo


Actualisé le

Actualités suivantes