Alexandre Balmer en démonstration

Le champion du monde juniors de VTT a survolé la dernière étape de la Raiffeisen Trans. Et ...
Alexandre Balmer en démonstration

Le champion du monde juniors de VTT a survolé la dernière étape de la Raiffeisen Trans. Et pourtant, il s'était déjà entraîné durement le matin même

Alexandre Balmer proche de l'arrivée. Alexandre Balmer proche de l'arrivée.

Ni chute, ni crevaison : Nicolas Lüthi et Florence Darbellay, chez les dames, ont été épargnés par un incident majeur, toujours possible en VTT. Ils ont définitivement accroché au cintre le maillot jaune de la Raiffeisen Trans. C’était mercredi soir à l’occasion de la cinquième et dernière étape de la course qui s’est tenue au Manège du Quartier, à La Chaux-du-Milieu.

Deuxième ex aequo de l’étape du jour avec son coéquipier Vitor Rodriguez, Nicolas Lüthi a été uniquement battu mercredi par…l’imbattable Alexandre Balmer. Le champion du monde juniors VTT n’entrait toutefois pas en ligne de compte pour le général. Il s’est imposé avec aisance distançant ses deux dauphins de plus d’une minute. Et pourtant, il a abordé la course plutôt fatigué. Le matin encore, il avait roulé trois heures.   

Alexandre Balmer

Chez les dames, à La Chaux-du-Milieu, Florence Darbellay s’est imposée d’un cheveu devant Carole Perrot. Mais surtout, la Valaisanne de Neuchâtel inscrit pour la huitième fois son nom au palmarès de la Raiffeisen Trans. Cette course ne constitue toutefois pas son objectif prioritaire de la saison. Florence Darbellay se concentre sur les marathons VTT de la Coupe du monde avec un bel objectif final, s’illustrer lors des championnats du monde de la discipline qui se déroulent fin septembre, à Grächen, dans son canton d'origine. 

Florence Darbellay

Les vélos électriques ont fait une apparition plutôt remarquées cette année sur la Raiffeisen Trans VTT. Les organisateurs ont innové en ouvrant une catégorie uniquement pour eux. Mercredi après mercredi, une bonne vingtaine de vététistes s’élançaient ainsi dix minutes après le peloton principal.

 Originellement, pédaler se fait sans moteur. Mais le vélo électrique est une alternative de plus en plus appréciée, même en compétition. Les participants reprennent du plaisir à rouler partout malgré une condition physique moindre. /mne 

VTT électrique - reportage


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus