L'UDC neuchâteloise cherche dirigeants !

L’UDC neuchâteloise est décapitée. Les postes de président et des deux vice-présidents sont ...
L'UDC neuchâteloise cherche dirigeants !

Hugues Chantraine Hugues Chantraine démissionne de son poste de président de l'UDC neuchâteloise à la fin de l'année.

L’UDC neuchâteloise est décapitée. Les postes de président et des deux vice-présidents sont à repourvoir, après la démission des titulaires pour la fin de l’année.   

Le président Hugues Chantraine, qui avait succédé à Yvan Perrin en octobre 2013, n’aura tenu en place que 15 mois. Il prétexte un agenda trop chargé pour justifier sa démission, "un mot que je n’aime pas trop",  tient-il à préciser. Il se dit prêt à reprendre un des postes de vice-présidents, si nécessaire.

Conseiller général à La Chaux-de-Fonds, député au Grand Conseil, dentiste de profession, Hugues Chanteraine avoue n’avoir plus assez de temps pour ses patients et, surtout, pour sa famille. "Je me voyais mal quitter mes mandats de conseiller général et de député", précise-t-il.

 

Karim-Frédéric Marti n'est plus UDC

Hugues Chantraine  évoque aussi les vicissitudes que l’UDC neuchâteloise a traversées durant ces 15 mois. Allusion notamment à la maladie d’Yvan Perrin et à l’affaire du dissident Karim Frédéric Marti. Celui-ci vient d’ailleurs d’envoyer sa lettre de démission au comité cantonal. "Certains membres étaient impossibles à gérer", ajoute le dentiste chaux-de-fonnier.

Hugues Chantraine a conscience qu’il quitte ses fonctions sur un bilan mitigé.  L’UDC a perdu son siège au Conseil d’Etat et l’image du parti ne s’est pas améliorée.

Une assemblée générale de l’UDC neuchâteloise est prévue à fin janvier pour désigner celui ou celle qui succédera à Hugues Chantraine. Il s’agira aussi de nommer deux vice-présidents, pour remplacer Didier Calame et Gérard Favre. /fpa

 

 

 

    

 

 

 

 

 


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus