Grégoire Cario quitte l’UDC

Député au Grand Conseil, l’élu de Cortaillod conserve son siège comme indépendant. Il se dit ...
Grégoire Cario quitte l’UDC

Député au Grand Conseil, l’élu de Cortaillod conserve son siège comme indépendant. Il se dit en désaccord avec son parti sur plusieurs points

Grégoire Cario ne se sent plus à sa place au sein de l'UDC (photo : archives). Grégoire Cario ne se sent plus à sa place au sein de l'UDC (photo : archives).

Grégoire Cario claque la porte de l’UDC neuchâteloise. Le citoyen de Cortaillod, député au Grand Conseil, l’annonce lundi matin dans un communiqué.

Il explique que sa décision est le fruit de « plusieurs mois de réflexion » et qu’elle est nourrie par différents points de désaccord avec son parti. Il juge que celui-ci est actuellement prêt à faire « tout et n’importe quoi pour obtenir des voix » et critique également le travail jugé parfois « médiocre » de son groupe de députés et l’absence d’objectifs clairs. Il dit avoir fait part de ces remarques à la hiérarchie de l’UDC mais n’avoir récolté qu’un avertissement formel. Il compte continuer à siéger en tant que député indépendant.


Le point de vue de l’UDC

Pour l’UDC neuchâteloise, « les accusations de Grégoire Cario sont fausses et exagérées ». Le parti prend acte de cette démission, mais juge que le groupe UDC au Grand Conseil « travaille convenablement », en particulier la cheffe du groupe des députés. Quant aux structures du parti, elles sont selon lui « toujours à l’écoute » des remarques constructives de ses membres.

Entré en politique sous les couleurs du Parti libéral, Grégoire Cario, 62 ans, était candidat au Conseil d’Etat neuchâtelois sous la bannière de l’UDC en avril 2021. Il a ensuite présidé l’UDC neuchâteloise entre juin et décembre 2021. L’année dernière, il était en course pour le Conseil des Etats. /comm-jhi


Actualisé le

 

Actualités suivantes