Didier Burkhalter reçoit le titre de docteur honoris causa

Didier Burkhalter a reçu le doctorat honoris causa de l’Université de Neuchâtel, lors du Dies ...
Didier Burkhalter reçoit le titre de docteur honoris causa

Didier Burkhalter, entouré de sa femme et de la rectrice Martine Rahier. Didier Burkhalter, entouré de sa femme et de la rectrice Martine Rahier.

Didier Burkhalter a reçu le doctorat honoris causa de l’Université de Neuchâtel, lors du Dies academicus qui s’est tenu samedi à l’Aula des Jeunes-Rives.

Le président de la Confédération a été honoré par la rectrice Martine Rahier, qui lui a remis le titre sur proposition des Facultés de droit et des sciences économiques.

Trois autres personnalités ont aussi reçu ce doctorat : Margarethe Rosa Billlerbeck, Thomas Björn Zeltner et Yuko Harayama.

 

Vivre ensemble

Ce Dies academicus, 68e du nom, était placé sous le thème Vivre ensemble.   Plusieurs orateurs se sont succédés à la tribune.

La rectrice Martine Rahier a insisté sur la nécessité de collaboration à tous les niveaux pour faire avancer les nouvelles idées, pour promouvoir l’innovation. Elle a utilisé le symbole de la fourchette, qui a mis des siècles à se développer et qui permet maintenant de vivre ensemble. 

Pour le nouveau président du Conseil de l’Université,  Antoine Grandjean - qui succède à Dick Marty -, il faut combattre ceux qu’ils qualifient d’«unisceptiques». Il a aussi appelé à sortir du pessimisme politique qui ronge le canton.

 

Autonomisation en route

La conseillère d’Etat Monika Maire-Hefti a de son côté regretté la fermeture de la Faculté de théologie, inéluctable,  programmée pour l’été prochain. La cheffe de la formation et de la famille a ensuite évoqué la nouvelle loi sur l’Université en préparation. Elle se réjouit du virage qu’elle va donner à l’alma mater, qui deviendra plus autonome.

Monika Maire-Hefti a parlé de partenariat : l’Etat conservera la gouvernance au niveau des objectifs, mais l’Université aura les mains libres pour la conduite opérationnelle. La conseillère d’Etat a aussi annoncé que le Conseil de l’Université aura davantage de compétences au niveau de la surveillance. /fpa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus