Il n'y aura pas d'IGP Absinthe

L’IGP Absinthe est morte, vivent l’indication géographique protégée Absinthe Val-de-Travers et Fée verte Val-de-Travers !

L’Association interprofessionnelle de l’absinthe a décidé de ne pas faire recours contre la décision du Tribunal administratif fédéral, qui avait donné raison aux opposants : l’absinthe est donc bien devenue un générique et sa dénomination n'appartiendra pas appartenir au seul Val-de-Travers. Les représentants des distillateurs vallonniers estiment qu'ils n'ont ni le temps ni les moyens de poursuivre le bras de fer juridique engagé par de gros producteurs étrangers. 

Mais l'association entend toujours distinguer sur le marché les producteurs qu'elle défend. Elle va donc déposer un nouveau dossier IGP, en ajoutant cette fois-ci la mention du lieu, défendant ainsi les dénominations Absinthe Val-de-Travers et Fée verte Val-de-Travers. La procédure devrait prendre « une année et demi environ », selon Yves Kübler, vice-président de l’Association interprofessionnelle de l’absinthe.

Ces nouvelles appellations ont deux avantages, selon Yves Kübler : d’une part elles ne semblent pas déranger la concurrence étrangère, d’autre part elles assureraient une visibilité toute aussi grande que l’IGP Absinthe si elle avait été acceptée.

L’association compte déposer un nouveau dossier à l’Office fédéral de l’agriculture autour du 6 novembre, date de la prochaine assemblée générale. Le cahier des charges destiné aux distillateurs ne devrait subir que quelques retouches. /vco


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus