Succession éventuelle de Perrin : la droite se profile

« La question s’est posée de manière théorique. » Le président de l’UDC, l’admet. Hugues Chantraine ...
Succession éventuelle de Perrin : la droite se profile

Yvan Perrin Yvan Perrin

« La question s’est posée de manière théorique. » Le président de l’UDC, l’admet. Hugues Chantraine veut conserver ce siège reconnu par les autres partis. Même si aucun nom ne se profile ouvertement, l’UDC affirme avoir les ressources nécessaires. Et c’est précisément Hugues Chantraine qui pourrait bien être la personne idoine. Le principal intéressé préfère toutefois laisser courir la rumeur, sans nier ni affirmer son intérêt. Et il insiste sur le fait que la priorité de l’UDC est qu’Yvan Perrin recouvre la santé et que les dossiers cantonaux soient traités.

Des discussions ont aussi eu lieu au sein du Parti libéral-radical et une analyse politique sera réalisée en temps voulu. Mais « on ne s’excite pas » nous a dit son président Damien Humbert-Droz. Néanmoins, il semblerait que le PLR soit sur les rangs pour récupérer un des sièges perdus lors des dernières cantonales. Damien Humbert-Droz affirme que son parti a le réservoir pour présenter un candidat. Ce qui n’est pas le cas de l’UDC, selon lui.

Quant aux Verts-libéraux, ils estiment que la question de la succession d’Yvan Perrin est prématurée. Si toutefois le conseiller d’Etat venait à démissionner, le président du parti indique que la couleur politique de son successeur n’importerait pas. Selon Raphaël Grandjean, « il s’agit de proposer des candidats en mesure de relever le défi de la fonction ». /sma-aes-aju


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus