Les lanceurs d'alerte à la même enseigne

Les lanceurs d’alerte ne seront pas mieux protégés dans le canton de Neuchâtel. Le Grand Conseil ...
Les lanceurs d'alerte à la même enseigne

 Le Grand Conseil estime que les lanceurs d'alerte sont suffisamment protégés dans le canton de Neuchâtel.

Les lanceurs d’alerte ne seront pas mieux protégés dans le canton de Neuchâtel.

Le Grand Conseil a suivi la commission législative. Il a  refusé d’entrer en matière sur le projet de décret du député PopVertsSol Fabien Fivaz. Les Verts estiment que les employés qui dénoncent certains comportements ne sont pas assez protégés. Ils proposaient d’inscrire la protection des lanceurs d’alerte dans la Constitution cantonale.

La grande majorité de l’hémicycle estime cette mesure trop extrême et potentiellement en conflit avec le droit fédéral, d'autant plus que Berne est sur le point de légiférer en la matière. 

En cas de problème, les lanceurs d'alerte peuvent actuellement s'adresser soit à leur hiérarchie soit à la commission de gestion du Grand Conseil. /sma


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus