Affaire Legrix : PLR, PS, Verts et POP résignés

Affaire Legrix : les sections chaux-de-fonnières du PLR, des Verts, du PS et du POP se résignent ...
Affaire Legrix : PLR, PS, Verts et POP résignés

PLR, POP, Verts et PS chaux-de-fonniers partage dans les grandes lignes le même point de vue sur l'affaire Legrix. PLR, POP, Verts et PS chaux-de-fonniers partagent dans les grandes lignes le même point de vue sur l'affaire Legrix.

Affaire Legrix : les sections chaux-de-fonnières du PLR, des Verts, du PS et du POP se résignent au retour de Jean-Charles Legrix au sein de l'exécutif et réitèrent leur soutien au Conseil communal.

De leur avis, l’élu UDC restera en place jusqu’à la fin de la législature. Une enquête arrivant à des conclusions pouvant pousser Jean-Charles Legrix à la démission prendra beaucoup de temps et ne devrait pas aboutir avant la fin de la législature au printemps 2016, selon eux.

PLR, PS, POP et Verts vont se montrer particulièrement attentifs ces prochains mois. Ils attendent de Jean-Charles Legrix qu’il respecte son devoir de réserve et de collégialité.

La mise en place d’une structure anti-mobing, indépendante des ressources humaines, a été évoquée.

Les quatre partis tordent le cou à la rumeur d'une chasse aux sorcières: si Jean-Charles Legrix avait démissionné, personne ne se serait opposé à l’élection de l'UDC Florian Robert-Nicoud, deuxième sur la liste, et peu importe l’appartenance politique, ont-ils expliqué. /cwi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus