L’avenir des médias en question

Quelle stratégie les médias traditionnels doivent-ils adopter pour survivre dans le futur ? ...
L’avenir des médias en question

Daniel Pillard, Eric Hoesli et Gilles Marchand réunis jeudi à l'Unimail. Daniel Pillard, Eric Hoesli et Gilles Marchand réunis jeudi à l'Unimail.

Quelle stratégie les médias traditionnels doivent-ils adopter pour survivre dans le futur ? L’Académie du journalisme et des médias, de l’Université de Neuchâtel, a organisé jeudi une table ronde sur ce sujet en collaboration avec le Centre de formation au journalisme et aux médias.

Eric Hoesli, ancien directeur éditorial de Tamedia pour la Suisse romande, Gilles Marchand, directeur de la RTS et Daniel Pillard, directeur de Ringier Romandie y ont pris part.

Les intervenants ont présenté les changements majeurs que les médias rencontrent, entre diversification des produits, évolution des supports et rôle du service public.

La question des fenêtres publicitaires vendues par Ringier aux chaines de télévisions françaises a suscité quelques échanges dynamiques entre Daniel Pillard et Gilles Marchand. Cette pratique fait partie des nombreux bouleversements rencontrés cette dernière décennie par le service public. Elle le pousse à entrer en concurrence avec des groupes comme Ringier ou Swisscom, qui acquièrent des droits de retransmission d’événements sportifs ou qui vendent des fenêtres publicitaires. Et donc, qui privent la SSR de téléspectateurs et de revenus.

Une pratique qui permet, aux yeux de Daniel Pillard, de générer du cash afin d’acquérir de nouveaux produits. Qui assurent la survie de médias traditionnels. /aju


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus