Un campus aux contours neuchâtelois à Delémont

C’est un bureau d’architecture neuchâtelois qui s’attèlera à la réalisation du futur campus ...
Un campus aux contours neuchâtelois à Delémont

Campus Delémont (photo: bureau Ipas) Le futur campus vu de la route de Moutier (photo: image HRS + Ipas)

C’est un bureau d’architecture neuchâtelois qui s’attèlera à la réalisation du futur campus de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, de la Haute école Arc et de la Haute école pédagogique Bejune, prévu à Delémont. Le bureau Ipas a remporté le concours. Sept offres avaient été déposées. Le jury a été séduit par les qualités fonctionnelles et architecturales du projet.

Trois bâtiments et une tour reliés entre eux par des passages vitrés : voilà à quoi va ressembler le futur campus tertiaire à Delémont. Les autorités jurassiennes et celles de la capitale ont présenté lundi après-midi le projet retenu pour le bâtiment qui accueillera trois hautes écoles et un centre de formation à la route de Moutier, près de la gare.

Un projet sans pareil pour le canton : 50 millions de francs, c’est la réalisation immobilière la plus chère depuis l’entrée en souveraineté du Jura. La HES-SO, la HE-Arc et la HEP seront les locataires de ces locaux. Le bâtiment disposera d’un centre de formation avec un auditoire de 150 places et pourra accueillir en tout 500 étudiants.

 

Le Caisse de pensions… à la caisse !

Le financement du projet sera assuré par la Caisse jurassienne de pension qui va souscrire à un leasing sur 30 ans. Passé ce délai, l’Etat récupérera le bâtiment sans dette.

Le canton du Jura, lui, est impliqué par le biais d’une société immobilière qu’il détient dans sa totalité. Cette SI va chapeauter le projet puis gérer les locaux une fois construits. Il reste désormais à signer les contrats, à obtenir le permis de construire puis à commencer les travaux le plus rapidement possible. Si tout va bien, les premiers étudiants intégreront le bâtiment pour la rentrée 2016. /fra


Actualisé le

Actualités suivantes