Politique agricole : la CNAV nuance son opposition

La Chambre neuchâteloise d’agriculture et de viticulture n’est plus aussi opposée à la nouvelle politique agricole. En décembre, la CNAV s’insurgeait contre le projet 2014-2017 adopté par le parlement. Elle estimait que la nouvelle mouture pénalisait les agriculteurs neuchâtelois et allait à l’encontre de l’agriculture nourricière en privilégiant davantage l’écologie et le paysage.

Réunie en assemblée générale, jeudi, la CNAV a pris connaissance des derniers résultats des débats autour de la politique agricole 2014-2017. Son président se dit satisfait des prises de position du Conseil national qui vont dans le sens des agriculteurs neuchâtelois. Yann Huguelit fait référence, par exemple, à l’ouverture de crédits en faveur d’améliorations structurelles et à l’obtention d’un soutien pour les productions liées à la détention de bétail dans les zones de montagne.

La CNAV attend encore de connaitre les montants précis qui seront alloués à l’agriculture neuchâteloise. /aes


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus