Les autorités neuchâteloises à Paris pour défendre le TGV

Grosse mobilisation des autorités neuchâteloises pour le maintien du TGV Berne-Neuchâtel-Paris ...
Les autorités neuchâteloises à Paris pour défendre le TGV

Autorités neuchâteloises et françaises ont déposé à Paris la pétition pour le maintien du TGV Berne-Neuchâtel-Paris Autorités neuchâteloises et françaises ont déposé à Paris la pétition pour le maintien du TGV Berne-Neuchâtel-Paris.

Grosse mobilisation des autorités neuchâteloises pour le maintien du TGV Berne-Neuchâtel-Paris. Le conseiller d’Etat Claude Nicati, le conseiller communal neuchâtelois Olivier Arni et une délégation française se sont rendus à Paris mardi. Ils ont remis une pétition de plus de 13'000 signatures à l’entreprise Lyria.

Claude Nicati et Olivier Arni ont pu discuter avec Lyria et obtenir qu'aucune décision ne soit prise le 14 mars au sujet du TGV. Mais le sujet sera tout de même à l'ordre du jour du Conseil d'administration de l'entreprise cet été, selon Claude Nicati.

Les autorités neuchâteloises ont insisté pour que ne soit pas pris en compte uniquement l'aspect financier, mais aussi le fait que cette liaison est un trait d'union entre deux régions. Elles ont demandé une période probatoire de cinq ans pour mieux évaluer le rendement de la ligne.

Claude Nicati et Olivier Arni prévoient un autre voyage vendredi à Berne, pour remettre la pétition à l’Office fédéral des transports. /mvr


Actualisé le

Articles les plus lus