Oui à la motion sur La Providence

  Les employés et les syndicats ont assisté au débat du Grand Conseil.

La motion populaire pour le maintien de la Convention collective de travail Santé 21 à l'Hôpital de La Providence à Neuchâtel a été acceptée par 57 voix contre 53 par le Grand Conseil neuchâtelois.

Le texte demande au Canton de tout mettre en œuvre pour obliger la direction de l’Hôpital de La Providence à renoncer à dénoncer la CCT. La motion va à l'encontre de la position du Conseil d'Etat. Le gouvernement recommandait de la refuser. Motif: c'est aux partenaires sociaux de trouver une solution, l'Etat n'a pas les compétences d'imposer son arrêté à une institution privée.

A droite, les députés ont souligné le paradoxe de La Providence. Aux yeux du député UDC Blaise Courvoisier, l’hôpital a toujours voulu rester un établissement privé, mais ses employés désirent aujourd’hui bénéficier des mêmes conditions qu’un établissement public.

Au final, la majorité de gauche a fait pencher la balance en faveur de la motion.

La Providence a dénoncé la CCT pour le 31 décembre 2012. Le groupe Genolier, futur repreneur, s'est engagé à l'appliquer jusqu'à fin 2013 et pas au-delà. /fpa-aju


Actualisé le

Actualités suivantes